Environnement : Le gouvernement pourrait revenir à la consigne des bouteilles plastique

Le ministère de la Transition Écologique avec à sa tête Nicolas Hulot, devrait annoncer d’ici à la fin du mois de mars 2018, toute une série de mesures en vue d’accroître le recyclage des déchets. Parmi elles, la consigne des bouteilles en plastique et des canettes pourrait faire son apparition. Ou plutôt devrait-on perler ici de réapparition, puisque jusqu’au début des années 1990 la consigne était presque systématique notamment pour les contenants en verre.

consigne bouteilles plastique

Rétablir la consigne et recycler 100% des déchets plastique

La récente crue de la Seine l’a une fois de plus démontré, les déchets plastique de toutes sortes sont encore bien trop nombreux à échapper au tri sélectif. Malheureusement les consommateurs les retrouvent ensuite bien trop souvent dans leurs assiettes et notamment dans le sel de table.

À l’heure actuelle on estime que seuls 56% des bouteilles sont collectées tandis que les chiffres passent à 20 et même parfois 10% dans les métropoles du fait d’une consommation plus élevée en dehors des logements.

Avec pour objectif prochain un recyclage à 100% des déchets plastique de l’hexagone, le gouvernement est donc en recherche de solutions plus performantes. Et pourquoi pas un retour à la consigne ?

Le principe est simple. Il s’agirait d’appliquer une caution de l’ordre de 10 à 25 centimes payés à l’achat, et qui serait restituée au consommateur rapportant son contenant vide. Dans la dizaine de pays européens où le système est déjà en fonctionnement, le taux de retour dépasse les 80% et s’approche même des 90%.

Des kiosques de collecte déjà expérimentés

La collecte pourrait par exemple se faire par l’installation de kiosques ou de conteneurs dédiés. Accessibles, ils permettraient aux Français de recycler leurs bouteilles en plastique et/ou leurs canettes n’importe quand. C’est notamment déjà le cas devant certains supermarchés Auchan où 52 kiosques Cristaline ont été mis en place.

Suez est à la tête d’une initiative similaire avec ses espaces « Reco » lancés en 2013. Les uns comme les autres délivrent des bons d’achat d’un ou deux centimes d’euros à cumuler puis à dépenser dans les grandes surfaces partenaires.

Et les bacs jaunes ?

Alors que la réflexion engagée doit se poursuivre tout au long du mois de février, diverses questions restent à trancher. Que faire principalement des conteneurs jaunes que les Français utilisent déjà ? Il sera également question d’écoconception et d’une meilleure production par les fabricants.

Le gouvernement tient aussi à favoriser toujours plus l’utilisation de matériaux recyclés. La consommation durable ainsi que le réemploi seront également au cœur des débats. Une feuille de route devrait venir clôturer cette réflexion à la fin du mois de mars 2018.

Malgré tout, le ministère de la Transition Écologique n’envisagerait pas d’interdire le dépôt en décharge. Ce levier dont l’efficacité semble évidente est pourtant utilisé dans tous les pays européens performants en matière recyclage et de réemploi.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !