Environnement : Bientôt une nouvelle taxe sur les produits non recyclables ?

Le gouvernement souhaite rendre la gestion des déchets en France encore plus performante. Dans ce but une nouvelle taxe pourrait voir le jour prochainement. Elle serait appliquée aux produits non recyclables ou qui ne sont pas suffisamment pris en charge par les fabricants une fois déposés en déchetterie. Si la première phase de consultation est d’ores et déjà terminée, l’annonce pourrait avoir lieu dans le courant du mois de mars 2018.

taxe recyclage

Une fiscalité en amont pour mieux gérer les déchets des Français

C’est un fait, malgré les bons plans recyclage qui se mettent en place régulièrement, la France est à la traîne en matière de gestion verte des déchets.

C’est pourquoi la secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson, s’est vue confier la direction d’une réflexion portant sur une meilleure gestion du cycle de vie des produits, de leur conception à leur traitement en tant que rebut. Ainsi trois pistes principales seraient pour le moment envisagées :

  • Taxer les entreprises qui vendent des produits recyclables ou valorisables mais qui ne prennent part à aucun programme de traitement des déchets
  • Imposer les fabricants de textiles sanitaires (serviettes hygiéniques, couches…) et/ou de produits jetables à usage unique
  • Mettre en place un bonus/malus selon que le produit est réparable ou non

D’autres idées telles que le rétablissement d’un système de consigne pour certains déchets, une fiscalité plus importante sur la mise en décharge et l’incinération, ou encore la révision des logos informatifs sur le tri, seraient à l’étude.

180 Kg de déchets non valorisables par an et par habitant

Selon l’Association de collectivités  Amorce, ces déchets non recyclables et non biodégradables représentent chaque année par Français, un total de 180 kg.

Parmi eux si vous possédez des appareils électriques usagés ou non, dont vous souhaitez vous débarrasser, n’hésitez pas à suivre les consignes de recyclage qui permettent une meilleure réutilisation de leur composants. Tandis que la France a pour objectif la réduction de 50 % des déchets mis en décharge d’ici à 2025 et le recyclage à 100 % des matières plastiques, le chemin semble encore long.

Une « pré-feuille de route » devrait être publiée le 5 février 2018 par le cabinet ministériel de la Transition écologique. Reste à savoir si la nouvelle taxe sera répercutée ou non sur les prix des vente des produits concernés…

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !