Journée sans voiture 2017 : Dispositif élargi mais des exceptions pour circuler dans Paris

En 2016 à l’occasion de la dernière journée sans voiture, les Parisiens avaient du faire preuve d’une certaine patience afin de comprendre où il leur était possible de circuler et où les véhicules à moteur étaient effectivement interdits ce jour là. Cette année le dispositif sera reconduit à l’ensemble de la ville. Pourtant, le 1er octobre 2017, il vous sera tout de même possible de circuler selon quelques exceptions qui dépanneront à n’en pas douter certains étourdis.

journee sans voiture

Journée sans voiture dans tout Paris le 1er octobre 2017

Cette année les parisiens et les touristes qui apprécient le calme et les promenades à pieds, en vélo ou en trottinette pourront en profiter pleinement à l’occasion de la prochaine « Journée sans voiture » qui se tiendra le 1er octobre 2017 dans la capitale.

Si en 2016 seuls 650 km de chaussée avaient été libérés, cette année la mairie de Paris l’assure la ville entière sera vidée de ses nombreux et polluants véhicules. À l’exception du périphérique, du bois de Vincennes et du bois de Boulogne chacun petit ou grand, sera assuré de pouvoir circuler en toute quiétude.

Entre 11h du matin ce dimanche et jusqu’à 18h, aucun engin motorisé n’aura le droit de rouler et ce afin de sensibiliser au maximum les habitants face à la pollution atmosphérique et sonore.

La ville le constate régulièrement mais encore plus lors de chaque épisode de canicule, une circulation dense ne fait qu’accentuer les pics de pollution.

Ainsi l’année dernière le dispositif conjugué à une vitesse limitée à 20 Km/h dans les zones de circulation autorisée, avait permis de diminuer de 20% à 35% les émissions de dioxyde d’azote.

Les exceptions pour les professionnels

Bien qu’un certain nombre de contrôles soient prévus un peu partout et notamment aux différentes entrées de la ville, ce 1er octobre seront uniquement autorisés à se déplacer, les véhicules d’urgence, de secours et de dépannage, les transports en commun, taxis et véhicules de tourisme avec chauffeurs (VTC).

Tous seront tenus de respecter la vitesse maximum autorisée ce jour là, soit 30 km/h.

Les exceptions pour les particuliers

Évidemment il n’est pas exclu que vous ayez ce jour-là un impératif incontournable qui vous oblige à circuler dans les rues de la ville malgré le dispositif de la Journée sans voiture.

Parce que la mairie a voulu penser à tout, quelques exceptions vous permettront tout de même de rouler le 1er octobre sans être inquiété. Pensez tout de même à prendre vos précautions.

Si vous rentrez de week-end et que vous ne pouvez pas attendre 18h afin de regagner votre domicile, pensez avant de partir à vous munir d’un justificatif de domicile. Il sera à présenter aux forces de l’ordre avant de rejoindre votre adresse par le chemin le plus court. Vous arrivez directement en gare ou à l’aéroport ? Empruntez donc les transports en commun parisiens, un taxi ou un VTC.

En tant qu’accompagnateur d’une personne handicapée, âgée ou si vous êtes vous-même handicapé, vous pourrez prendre votre véhicule sous réserve de vous équiper de votre carte d’invalidité, de celle de votre passager ou d’un justificatif officiel attestant de son age.

Vous déménagez justement ce dimanche ? Dans ce cas il valait mieux être prévoyant et penser au moins deux semaines avant la date à déposer une demande de stationnement via le téléservice dédié, proposé par la mairie de Paris.

Enfin en cas d’imprévu, les agents de Police auront pour consigne de faire preuve de « discernement ». C’est-à-dire que si vous vous rendez aux urgences en vous tordant de douleur ou avec un plaie ouverte, vous pourrez circuler. Quoi qu’il en soit pour être parfaitement certain de ne pas perdre de temps, notez bien que les services de secours sont quant à eux totalement libres de rouler.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !