Gaspillage : les cartouches Epson vides contiennent encore de l’encre

Le site américain Petapixel a lâché une véritable bombe en informant les internautes, vidéo à l’appui, que les cartouches d’encre Epson déclarées « à changer » par les imprimantes de la marque contenaient encore « beaucoup » d’encre.

gaspillages d’encre

Imprimantes Epson : un mauvais plan ?

 

Même s’il est aujourd’hui possible de faire réaliser un livre photo gratuitement chez Monalbumphoto, il est toujours agréable d’avoir chez soi une imprimante pour sortir sur version papier ses plus beaux clichés de vacances. Mais certainement pas un matériel de marque Epson.

En effet, si on en croit le site Petapixel, les imprimantes du constructeur japonais vous inviteraient à changer de cartouches alors qu’il reste encore entre 15% et 20% de l’encre. Or, lorsque l’on sait que son prix au litre est supérieur à la majorité des grands vins, cela laisse on ne peut plus dubitatif.

Bien évidemment, Epson a tenu à répondre aux attaques formulées à son encontre et a, à travers un communiqué, précisé trois choses qui lui semblaient importantes :

  • L’encre résiduelle n’est pas comptabilisée dans la quantité d’encre utile notifiée sur l’emballage puisqu’elle n’a vocation qu’à protéger les têtes d’impression
  • L’avertissement de niveau bas ne signifie pas qu’il faut cesser les impressions et jeter la cartouche
  • Rien n’empêche l’utilisateur de retirer une cartouche parce qu’elle ne dispose pas de suffisamment d’encre pour nettoyer et de la repositionner ensuite

Ces arguments n’ont néanmoins pas convaincu les clients qui en ont remis une couche en comparant les produits d’Epson à ceux de Canon. Ainsi, selon eux, soit la firme de Suwa les arnaque, soit elle ne sait pas calibrer la mesure du niveau d’encre. Incompétent ou profiteur, le constructeur japonais a donc le choix.

A l’heure où le marché de l’impression évolue afin que les clients ne paient que ce qu’ils consomment réellement, les programmes « Instant Ink » de HP et « EcoTank » étant là pour le prouver, il serait en tout cas une excellente chose que les fabricants jouent le jeu de la transparence.

Les consommateurs ont en effet besoin de savoir précisément ce qu’ils paient. Ainsi, connaître les quantités d’encre utile et de réserve aurait évité toute cette polémique … mais aurait sans doute également fait perdre des clients à Epson ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. lucien 21 septembre 2015 - 10 h 38 min

    vu les prix j’achete les compatibles génériques au meilleur prix en comparant sur internet.