Comment remplacer votre déodorant au sel d’aluminium par des produits naturels ?

Qui ne possède pas son petit flacon de déodorant posé sur la console de la salle de bain ? C’est pourtant peut-être une habitude qui finira par disparaître. En effet, plusieurs études pointent du doigt la dangerosité de certains composants entrant dans leur fabrication, et notamment des sels d’aluminium suspectés de pouvoir être liés au cancer du sein. Afin de vous aider à vous en passer, voici trois alternatives complètement naturelles au déodorant, à vous de choisir celle que vous préférez.

comment profiter dun deodorant naturel sans sel daluminium

Comment se passer des déodorants contenant des sels d’aluminium

Ils sentent bon, ils sont beaux, arborent de belles couleurs et sont présentés dans de jolis emballages, bref les déodorants font tout pour attirer l’œil, mais sont-ils pour autant à utiliser les yeux fermés ? Pas si sûr au vu des récentes études incriminant les sels d’aluminium qu’ils contiennent, dans le développement de tumeurs du sein.

Vous souhaitez passer à autre chose et profiter au quotidien de solutions plus saines pour réguler votre transpiration et dire adieu aux mauvaises odeurs ? Découvrez les trois possibilités que nous vous proposons aujourd’hui.

1. Vinaigre de cidre et coton

Voici une astuce qui nous vient tout droit de nos grands-mères et qui, si elle peut paraître étonnante est très efficace. Il suffit de prendre un morceau de coton assez large, de l’imbiber de vinaigre de cidre puis de le passer sous vos aisselles sans frotter.

C’est tout, aucun mélange à faire et il existe même du vinaigre de cidre bio si vous préférez, de plus l’odeur disparaît dès que le liquide est sec sur votre peau.

2. Pulvériser du bicarbonate de soude

Décidément incontournable, le bicarbonate de soude s’applique également sous les aisselles où son action anti-fongique va réduire l’apparition et le développement des bactéries et donc des odeurs. Vous pouvez le déposer avec vos doigts, mais pour plus de simplicité mélangez-le à de l’eau dans un vaporisateur, ainsi vous pourrez discrètement l’emmener partout.

3. Une goutte d’huile essentielle de palmarosa bio

Une seule goutte suffit ! Pour l’huile essentielle comme dans la publicité, il suffit de laisser tomber une goutte de palmarosa bio sur chacune de vos aisselles ou de la mélanger à une huile végétale douce qui, en plus prendra soin de votre peau parfois irritée par le rasage ou l’épilation, et c’est parti pour toute une journée sans odeur.

Anti-bactérienne, anti-fongique et astringente, cette huile essentielle à tout pour plaire et surtout tout pour solutionner les petits bobos du quotidien.

Quelle que soit la solution choisie, en plus d’être bio, celle-ci sera forcément bon marché puisque le vinaigre de cidre est vendu aux alentours de 2 € le litre, l’huile essentielle entre 4 € et 5 € es 10 ml et le bicarbonate de soude plus ou moins 5 € le kilo.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !