Automobile : Comment faire pour éviter les contraventions pendant une absence prolongée

Cet été c’est décidé vous partez en train pour plus de facilité et peut-être aussi pour faire des économies. Oui, mais où mettre votre véhicule afin qu’il ne gêne pas et surtout d’éviter la contravention ou pire, la mise en fourrière pour stationnement prolongé ?

comment garer sa voiture pour longue absence

La limite de temps de stationnement à ne pas dépasser

Si vous ne disposez pas d’un garage ou d’une place de parking privative, sachez qu’il existe un délai de stationnement maximal sur la voie publique, et ce même si vous êtes parfaitement bien garé sur une place délimitée par des lignes blanches.

En  effet, selon l’article R417-12 du Code de la Route, il est formellement interdit par la loi de laisser stationner un véhicule de façon prolongée sur la voie publique pendant une durée supérieure à 7 jours ou au labs de temps défini par l’autorité compétente.

Mais alors comment faire si vous partez en vacances pour deux semaines et que vous n’emmener pas votre voiture avec vous ? Vous risquez tout de même de vous retrouver avec une contravention ou de voir votre automobile immobilisée et emmenée à la fourrière.

Au delà de 7 jours, contravention et possible mise en fourrière

Si la mise en fourrière n’est pas systématique, la note à payer pour récupérer votre voiture peut vite grimper à raison de 116.81€ plus 6.19€ de frais de garde par jour, le tout ajouté au montant de la contravention.

Pour Paris ces mêmes prestations sont facturées 150€ l’enlèvement du véhicule puis 29€ par jour, tandis que les villes de plus de 400 000 habitants affichent 126€ et 10€ journaliers.

Toutefois  l’automobiliste qui part en vacances sans prendre la peine de trouver un stationnement adapté, se verra plus souvent adressé un procès-verbal qui pourra aller de 22€ à 75€ soit le montant prévu pour les contraventions de 2e classe.

Enfin, n’oubliez pas que l’amende pourra être renouvelé à la fin de chaque période d’absence et que dans ce cas, l’accumulation pourrait vite plomber le budget de la rentrée.

À noter également que si les zones de stationnement payant sont généralement gratuites durant le mois d’Août, attention ce n’est plus le cas pour Paris, il reste prudent de vérifier avant d’y installer votre voiture, et ce même pour une courte durée.

Une astuce pour éviter ce soucis ; pensez au commerce collaboratif et louez votre voiture pendant la durée de vos vacances. Ainsi vous pourrez engranger quelques euros et vous n’aurez plus de problème de stationnement. Et si vous partez en avion, sachez que des parkings gratuits existent où l’on prend en charge votre véhicule pendant que vous n’êtes pas là. Bref, rassurez-vous il existe toujours des solutions !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !