Pont de l’Ascension : Les écoliers n’en profiteront plus en 2018

Alors que l’année scolaire 2017 / 2018 s’apprête tout juste à commencer il est déjà question du printemps 2018 et des nombreux ponts du mois de mai. Les écoliers comme leurs parents vont peut-être être déçus d’apprendre qu’ils ne profiteront pas du prochain pont de l’Ascension. Le Conseil Supérieur de l’Éducation en a décidé ainsi, il n’y aura plus que quatre longs week-ends en 2018 au lieu de cinq cette année.

pas de pont ascension ecole mai 2018

Plus de pont de l’Ascension en 2018 pour l’éducation nationale

Il va sans doute s’agir de la première mauvaise nouvelle de l’année scolaire pour les familles et les professeurs, en mai 2018 le pont de l’Ascension ne sera plus !

Alors que depuis deux ans le week-end de quatre jours permettait aux élèves de se reposer avant la dernière ligne droite du mois de juin et le début des grandes vacances, le calendrier scolaire en a décidé autrement concernant l’année prochaine.

La raison de cette privation de jour chômé est qu’en 2018 deux jours fériés tombent la même semaine. Le mardi 8 mai et le jeudi 10 mai auraient en effet conduit à une semaine d’école minime composée uniquement du lundi et du mercredi.

Ainsi, l’Éducation Nationale a décidé de supprimer le pont traditionnellement offert par le jour de l’Ascension chaque année faisant ainsi passer le nombre de week-ends de trois jours, à quatre.

C’est la date mobile du jour de l’Ascension qui, en 2015, avait poussé les autorités compétentes à prendre cette décision.

Et l’école du mercredi ?

Plus récemment le nouveau ministre de l’Éducation annonçait également une réforme des rythmes scolaires. Les établissements ont donc pu émettre une demande afin de repasser à la semaine de 4 jours dès la rentrée prochaine.

Ainsi, si vous vous posez encore la question, un outil en ligne vous permet de découvrir exactement le futur planning de vos enfants.

Mais attention, le temps de présence des enfants à l’école n’a peut être pas fini d’être chamboulé. Le premier ministre a en effet évoqué récemment la possibilité de rogner également sur leur nombre de jours de vacances chaque année.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !