Rentrée scolaire : Pouvez-vous manquer le travail pour accompagner votre enfant ?

À l’occasion de la rentrée scolaire qui approche à grands pas, les parents voudront souvent être aux côtés de leurs enfants afin de découvrir avec eux leur nouvel environnement pour l’année. Mais ont-ils pour autant le droit de s’absenter du travail ne serait-ce qu’une heure ? Si de façon globale la rentrée scolaire ne fait pas partie des jours chômés pour les salariés, certaines exceptions existent.

parents a la rentree scolaire

Parents, pouvez-vous vous absenter pour la rentrée scolaire ?

La règle générale veut que le code du Travail ne prévoit aucun congé pour cause de rentrée scolaire. Pour autant, ne soyez pas trop déçu, il est tout à fait possible que les accords de branche ou les accords d’entreprise auxquels vous êtes soumis, vous permettent de vous absenter tout ou partie de la journée.

Quand bien même ce ne serait pas le cas, la plupart des employeurs tolèrent un retard ce jour-là à condition d’avoir été prévenus suffisamment à l’avance. Et si vraiment rien n’y fait, n’oubliez pas qu’il vous reste toujours les jours de RTT.

1. Convention collective et accord d’entreprise

Certains secteurs d’emploi en France ont la chance d’être soumis à une convention collective conciliante avec les parents qui souhaitent être présents pour la rentrée scolaire de leur enfant. C’est notamment le cas dans le domaine de la métallurgie pour la région du Doubs qui autorise deux heures d’absence à l’occasion de la première rentrée en maternelle, en primaire puis au collège.

Le secteur de la coiffure offre trois heures d’absence sans perte de salaire pour chaque rentrée jusqu’aux 13 ans de l’enfant.

Les conventions collectives des métiers de la propreté et des métiers de l’assurance accordent pour l’une une journée complète aux salariés à l’occasion de la première rentrée de leur enfant et pour l’autre, une journée libre jusqu’au sept ans du ou des enfants scolarisés.

L’ensemble des conventions collectives applicables en France peuvent être consultées sur le site legifrance.gouv.fr.

2. Soyez prévoyant

Dans le cas où la vôtre ne prévoirait rien de particulier ce jour-là, adressez-vous à vos représentants du personnel, syndicats, au CE ou encore au CHSCT afin qu’ils se renseignent à propos des accords prévus par votre entreprise.

Si là encore vous faites « chou blanc » il ne vous reste plus qu’à voir avec votre supérieur hiérarchique s’il vous est possible d’arriver en retard ce jour là ou de prendre une heure pour aller à l’école. Poser une journée de RTT reste également une alternative pour en profiter pleinement et peut-être prendre le temps d’un repas en famille à la coupure de midi.

Quoi qu’il en soit soyez toujours prévoyant. Prenez soin d’informer votre entreprise le plus tôt possible et au moins 48H à l’avance.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !