Permis de conduire : Des points en moins si vous roulez ivre à vélo ?

À l’occasion de vos samedis soir entre amis il vous arrive de préférer rentrer à vélo plutôt que d’utiliser votre auto. Moins rapide et plus sécurisé, il autorise selon vous une plus grande liberté et moins de problèmes en cas de contrôle de Police. Mais à votre avis, les forces de l’ordre peuvent-elles vous retirer des points sur votre permis B en cas de conduite de votre deux-roues sous l’emprise de l’alcool ?

ivresse a velo risques permis

Quelles sont les obligations de la conduite à vélo ?

Par plaisir ou par obligation, nous sommes de plus en plus nombreux à faire le choix de pédaler pour nous rendre d’un point A à un point B. À l’occasion d’un balade, pour aller travailler ou encore pour rentrer plus en sécurité après une soirée un peu arrosée, le vélo est notre allié.

Pourtant, il existe quelques règles à respecter sous peine de se voir dans certaines circonstances, adresser un procès verbal. Mais est-il possible de perdre des points sur son permis B en se déplaçant à vélo ?

1. Le casque est recommandé pour tous et obligatoire pour les moins de 12 ans

En effet depuis quelques mois le port du casque est obligatoire pour les enfants âgés de moins de 12 ans et ce qu’ils conduisent ou qu’ils soient passager. En cas de sanction, l’amende prévue est de 135€ ramenée à 90€ si vous payez sous 10 jours.

Pour le moment le port du casque chez les adultes est simplement recommandé, il ne peut donc pas être sanctionné.

2. Le gilet jaune est éxigé de nuit et par mauvais temps

Le fameux gilet jaune, celui qui doit toujours se trouver à portée de main dans votre voiture, n’est pas obligatoire en permanence quand vous circulez à vélo. En ville il est possible de vous en passer. Par contre dès que vous sortez de l’agglomération il devient obligatoire la nuit et par temps brumeux ou pluvieux afin que les automobilistes vous identifient mieux.

À noter par contre que les phares avant et arrière sont eux indispensables de nuit où que vous circuliez, et doivent être en état de fonctionnement.

3. Il est interdit de rouler ivre à vélo

Bien entendu il est absolument interdit de circuler à vélo en ayant consommé de l’alcool. Non seulement vous pourriez être dangereux pour vous-même, mais également pour les autres. En cas d’ivresse publique et manifeste, vous pouvez être accompagné en cellule de dégrisement voir même placé en garde à vue puis convoqué au tribunal.

4. À vélo pas de perte de point sur le permis B

En cas de contrôle, les infractions que vous aurez commises à vélo n’entraîneront aucun retrait de point sur votre permis de conduire. Elles pourront pas contre vous coûter cher puisque les officiers de gendarmerie pourront vous adresser une ou plusieurs contraventions.

5. De façon générale le cycliste doit respecter le Code de la route

Pas plus qu’il n’est autorisé à conduire sous l’emprise de l’alcool, le cycliste n’a aucun droit de rouler sur les trottoirs ou de griller un feu rouge. Globalement il est soumis à la même réglementation que les automobilistes et donc au Code de la route.

Attention d’ailleurs à ne pas prendre les choses à la légère, brûler un feu revient par exemple à écoper de 135€ de contravention.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !