Auto, moto ou vélo, comment bien s’équiper pour rouler ?

Sur la route, les dangers sont partout et les contrôles de Police aussi. Deux raisons importantes pour être toujours vigilent et vérifier que vous disposez bien de tous les équipements obligatoires selon votre mode de circulation. En effet, vous ne le savez peut-être pas mais que vous utilisiez la voiture, le vélo ou un cyclomoteur certains accessoires ou documents sont tout simplement indispensables.

equipements pour la mobilite

Des équipements obligatoires sur la chaussée

De même que des amendes peuvent être adressées aux piétons qui ne respectent pas les règles du Code de la route, il est temps de vérifier avant que l’automne et ses brouillards ne s’invitent sur la route, que vous disposez bien de tous les équipements nécessaires pour circuler sur la chaussée et ce, quel que soit votre moyen de locomotion.

1. En voiture

Outre les incontournables papiers du véhicules, assurance, carte grise et permis de conduire, il est dorénavant indispensable de disposer à la fois d’un gilet fluo et d’un triangle de présignalisation dans votre voiture.

L’article R.416-19 du Code de la route précise leur caractère obligatoire tandis que l’arrêté du 29 septembre 2008 le complète en indiquant que le gilet fluorescent doit être revêtu par le conducteur du véhicule dès lors qu’il se trouve en dehors de la voiture immobilisée. En temps normal, ce gilet doit se trouver à porter de main dans l’habitacle.

Le triangle par contre pourra être remisé dans le coffre à condition de rester accessible en cas de besoin. Celui-ci devra être placé à environ 30 mètres de l’obstacle à signaler bien que l’obligation de son utilisation ne soit pas stricte dans le cas où elle représenterait une mise en danger du conducteur.

En cas de non présentation de l’un, de l’autre ou des deux, la sanction est de 135€ d’amende minorée à 90€ en cas de règlement immédiat.

À noter que l’article R. 234-7 du Code de la route impose la présence d’un éthylotest en voiture mais sans que sa non-présence ne soit sanctionnée.

2. Sur un deux-roues

Par l’article R.416-19 en rapport avec le gilet fluorescent, le Code de la route indique que le « conducteur d’un véhicule à deux ou trois roues à moteur ou d’un quadricycle à moteur non carrossé (…) doit disposer de ce gilet sur lui ou dans un rangement du véhicule« .

Il n’est donc pas obligatoire de le porter mais indispensable de l’avoir avec soi, rangé sous la selle ou dans une sacoche. Lors d’un contrôle si vous ne pouvez pas le présenter il vous en coûtera 11€.

En revanche, le casque est impératif sur la tête du pilote depuis 1973. Celui-ci doit être correctement attaché, comporter 4 autocollants réfléchissants et répondre à la norme ECE 22-05. Dans le cas contraire l’amende est de 135€ assortie de 3 points en moins sur le permis de conduire.

Il faut ajouter à cela l’obligation de porter des gants homologués. En vigueur depuis le 19 septembre 2016 par l’application du décret n°2016-1232, cette seconde obligation coûte 1 point et 68€ en cas de non respect, 45€ en cas de paiement immédiat.

3. À vélo

Encore une fois, le gilet fluo est obligatoire à vélo et doit être porté par le conducteur et son passager s’il en transporte dès lors que la visibilité est réduite, par temps de brouillard ou encore la nuit et pour toute circulation hors agglomération.

Dans le cas contraire l’amende s’élève à 35€.

Deux feux de signalisation blanc ou jaune à l’avant et rouge à l’arrière sont également obligatoires selon les articles R.313-18 et suivant du Code de la route, tandis qu’un avertisseur sonore pouvant être perçu à 50 mètres minimum est indiqué à article R. 313-33.

Tout contrevenant à vélo, quel qu’en soit le type encours une amende de 11€.

Attention enfin si vous circulez avec un enfant de moins de 12 ans sur son propre vélo ou sur un siège enfant. Il est impératif qu’il porte son casque sous peine d’une amende de 135€ pour l’adulte accompagnateur, qu’il soit le parent ou non.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !