Bientôt une taxation des chèques vacances ?

La Loi Travail est au cœur de l’actualité depuis plusieurs semaines. Parmi les 5 000 amendements qu’elle renferme figure une taxation des chèques vacances, ce qui inquiète beaucoup les professionnels du tourisme !

Vers la taxation des chèques vacances

Dans le cadre de la loi Travail, un amendement est consacré aux loisirs des salariés et plus précisément, les chèques vacances. En effet, le député Alain Fauré (PS) propose de taxer les aides aux vacances, délivrées par les CE, dans la mesure où elles dépassent les 322 euros par an.

L’idée étant d’instaurer un avantage social envers les salariés qui n’ont pas de CE et n’ont droit à l’exonération des cotisations sociales que pour des cadeaux inférieurs à 161 euros par an. Le produit de cette taxe, estimée à 1 milliard d’euros, créditera directement les caisses de la sécurité sociale.

Pour le député de l’Ariège, « il s’agit d’offrir plus de protection et plus d’avantages aux plus de 10 millions de salariés qui travaillent dans les TPE et PME ».

Par contre, pour les professionnels de tourisme, cet amendement inquiète, voire énerve : « On est choqué qu’un gouvernement socialiste à l’heure du quatre-vingtième anniversaire des congés payés taxe les salariés les plus modestes et pénalisent l’accès aux vacances« , s’écrie Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, (syndicats du secteur touristique), sur BFM Business.

Pour eux, cette taxe aura des conséquences néfastes sur leurs activités, que ce soit au niveau des transports, de l’hébergement, des services de loisirs, des agences de voyage. A noter que le montant total des chèques vacances était de 1,57 milliard d’euros en 2015, soit +2,6 % sur un an.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !