Barème impôt 2015 sur le revenu : 1ère tranche supprimée

Hier matin, le premier Ministre « Manuel Valls » a évoqué la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu (celle à 5.5% pour les revenus compris entre 6 011 et 11 991 €) mais aussi vouloir abaissé le seul de la 2ème tranche pour neutraliser les effets de la suppression de la 1ère, et ce, sans relever l’impôt pour les ménages aisés.

Découvrons ensemble ci-dessous, le nouveau barème pour l’impôt sur le revenu 2015 qui pourrait entrer en vigueur si la réforme est votée puis adoptée !

impot sur le revenu

L’impôt sur le revenu

Pourquoi supprimer cette première tranche

 

Cette suppression consistera à reculer le seuil d’entrée dans l’impôt car actuellement, les foyers français sont imposables à partir de 6 011€ de revenus net par an.

Si cette réforme est mise en place très prochainement (elle inscrite dans le projet de loi de finances qui sera présentée le 1er octobre 2014), alors pour 2015, ils seront imposables à partir de 9 690€. Toutefois à partir de ce seuil, le taux d’imposition passera directement à 14%. Ceci va créer un effet de seuil important pour les ménages concernés mais le gouvernement va chercher à le corriger !

La tranche de revenu 2013Le taux d'imposition 2014
Jusqu'à 6 011 €0%
De 6 011 à 11 991 €5.5%
De 11 991 à 26 631 €14%
De 26 631 à 71 397 €30%
De 71 397 à 151 200 €41%
Supérieur à 151 200 €45%

La tranche de revenu 2014Le taux d'imposition 2015
Jusqu'à 9 690 €0 %
De 9 690 à 26 764 €14 %
De 26 764 à 71 754€30 %
De 71 754 à 151 956 €41 %
Plus de 151 956 €45 %

Concrètement qui va en profiter ? Les ménages affichant des revenus de 26 764 € par part au maximum car l’exécutif souhaite que cette mesure cible les ménages jusqu’à la tranche à 30 %, et ce, sans relever l’impôt pour les ménages concernés par les tranches supérieures.

 

  • En conclusion : la baisse d’impôt concerna les ménages percevant moins de 26 300 euros de revenu annuel imposable par part et restera neutre pour les revenus situés au-dessus car Manuel Valls a promis sur i-Télé que la suppression de la première tranche « ne pèserait pas sur les autres contribuables ».

 

Si cette mesure est confirmée, alors 9 millions de foyers profiteront d’une baisse ou d’une suppression d’impôt. Coût estimé pour l’État : 3.3 milliards d’euros qu’il n’a certainement pas encore trouvé !

 

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !