Comment soulager le rhume des foins efficacement en 10 astuces

Le rhume des foins, c’est cette allergie qui, si elle n’est pas grave peut se révéler particulièrement invalidante pour celui ou celle qui la subit.

Au moment où enfin les beaux jours arrivent, après un hiver long et un printemps parfois pluvieux, les personnes sujettes au rhume des foins sont une nouvelle fois contraintes de rester enfermer ou de prendre d’infinies précautions avant de sortir sous peine de ne plus cesser de se gratter les yeux et d’éternuer.

Toutefois si vous êtes comme 20% des Français qui développent chaque année une rhinite allergique liée aux différents pollens qui se propagent dans l’air à la fin du printemps, il existe quelques astuces pour calmer, apaiser voir même se débarrasser du rhume des foins, au moins pour cette année.

rhume des foins

1 – Ouvrez les fenêtres, mais pas n’importe quand

Il fait beau, il peut même faire chaud, quoi de plus tentant que d’ouvrir les fenêtres pour en profiter. Oui mais voilà, si vous êtes sujet au rhume des foins et que vous le pouvez, n’ouvrez que le matin ! En effet, les pollens se rependent plus facilement dans l’après midi et en fin de journée, cela évitera donc qu’ils entrent chez vous et s’accrochent à tous vos tissus.

De plus, limiter le temps d’aération vous protègera des pics de pollution plus fréquents quand le thermomètre grimpe.

2 – Trouvez des activités en intérieur

Le mieux pour éviter de passer vos journées à éternuer reste encore de vous trouver de nouvelles activités. Malgré le soleil tant attendu oubliez la tondeuse et vos belles plantations, le jardin se passera de vous pour quelques temps.

De même les balades avec le chien en pleine campagne ou dans les parcs boisés des grandes villes devront également être proscris de votre liste d’occupation.

Ça tombe bien, la saison des allergies tombe à peu près en même temps que les dates de la Fête du Cinéma !

3 – Évitez les polluants

Certes les polluants ne sont pas la cause directe de votre allergie, mais ces substances chimiques risquent d’augmenter grandement la réaction de votre corps et spécialement celles de vos yeux et de vos narines.

Ce n’est donc pas le moment de vous lancer dans de grands travaux de peinture, ni même de côtoyer les atmosphères enfumées, sans oublier les salons de coiffure. Spray, laques et colorations pourraient vous faire passer un mauvais moment.

se moucher allergie rhume foins

4 – Bloquez l’accès aux pollens

En cas de rhinite allergique, la principale porte d’entrée des pollens est votre nez. Si porter un masque en papier peut s’avérer être une solution, il existe quelque chose de plus discret. Déposez simplement une touche de crème type vaseline ou Homéoplasmine à l’entrée de vos narines de sorte qu’elle forme comme une barrière capable d’arrêter, au moins pour un moment, les pollens.

5 – Soyez en bonne santé

Un petit rhume qui traîne ou un léger mal au niveau de la gorge à cause des matins encore frais ? Ne laissez pas ces petits soucis s’installer sans les soigner, ils fragilisent votre organisme et aident les allergies à s’installer.

6 – Pensez aussi à vos paupières

N’oubliez jamais que les pollens sont volatiles, il suffira souvent de vous passer un peu d’eau sur les yeux pour les chasser puis de vous sécher (ou pas) avec un linge propre en tamponnant délicatement. Avec un peu de temps devant vous, pensez aux compresses mouillées directement sur les paupières, elles auront en plus le mérite de les faire dégonfler.

Vous pouvez d’ailleurs aussi utiliser de l’eau de bleuet ou de géranium particulièrement apaisantes. En balade, rien de tel qu’un petit brumisateur toujours agréable et bien évidemment, pendant quelques jours, pas de maquillage pour vous mesdames.

huiles-essentielles

7 – Misez sur les huiles essentielles

Dans une cuillère à café de miel ajoutez une goutte d’huile essentielle d’estragon et une goutte d’huile essentielle de lavande. Répétez le processus trois fois par jour pendant une semaine, cela devrait calmer les symptômes du rhume des foins.

Vous pouvez également utiliser une goutte de ces deux mêmes huiles essentielles pour vous masser les tempes ainsi que les ailes du nez tant que les symptômes perdurent.

8 – Passez-vous des produits laitiers

Si l’effet peut varier d’une personne à l’autre, le fait de manger des produits laitiers en grande quantité peut avoir une influence sur l’importance de votre allergie. Ce type d’aliment favoriserait le développement d’un mucus capable de proliférer à l’intérieur du système immunitaire et de favoriser l’apparition et l’installation d’allergies.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !