RSA ou prime d’activité : La CAF recherche les allocataires qui ne réclament pas leurs droits

Dès cette fin d’année 2017, la Caisse d’Allocations Familiales va se mettre en quête des familles qui ne réclament pas toutes les prestations auxquelles elles peuvent prétendre. Par méconnaissance ou par manque de simplicité des démarches, elles sont en effet nombreuses chaque année à passer à côté d’une aide complémentaire. Ainsi, les familles concernées perdraient en moyenne 210€ chaque mois.

caf recherche allocataires

Trouver les familles qui passent à côté de leurs droits

La CNAF (Caisse Nationale d’Allocations Familiales) s’est lancé un bien étrange défi, celui de retrouver les allocataires qui ne réclament pas la totalité de leurs droits afin de leur restituer. Et plus étonnant encore, afin d’y parvenir l’organisme social va utiliser le logiciel qui lui sert habituellement à traquer les fraudeurs.

Si vous êtes allocataires de la CAF il se pourrait donc que dans les prochaines semaines un agent de ses services prennent contact avec vous afin de vous signaler que vous êtes éligible aux allocations logement, au RSA ou encore à la prime d’activité.

Une expérimentation a d’abord été mené en Gironde où plusieurs centaines de dossier ont été étudiés. Au final pas moins de 12% des familles pour lesquelles le déficit de perception s’élevait en moyenne à un peu plus de 200€.

Ainsi donc dès cette fin d’année, 12 000 dossiers supplémentaires seront analysés, mais cette fois au niveau national.

Étendre la recherche à l’ensemble des prestations sociales

Le but serait ensuite de pouvoir appliquer cette recette à d’autres types de prestations telles les allocations chômage, elles aussi multiples et parfois complexes à obtenir.

Chaque année pas moins de 10 milliards d’euros de prestations ne seraient pas réclamés. Elles concernent la plupart du temps les foyers les plus en difficulté ne disposant pas de connexion internet à domicile et ne trouvant pas ou peu d’aide pour effectuer leurs recherches.

Selon les dernières estimations 36% des personnes éligibles au Revenu de solidarité active ne le savent pas. De la même façon 21 à 34% des bénéficiaires potentiels de la couverture maladie universelle n’y ont pas recours. Enfin, l’aide à la complémentaire santé encore moins connue que la CMU souffre d’un taux de non-recours évalué entre 57 et 70%.

Si vous en faites partie, peut-être recevrez-vous prochainement un courrier ou un courriel de votre CAF afin de vous en informer.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !