Comment demander la prime d’activité 2016 : démarches et formulaire en ligne ?

Fraîchement débarquée, la prime d’activité 2016 remplace le RSA activité et la prime pour l’emploi. Destinée aux personnes gagnant entre 0,8 et 1,2 SMIC, elle exclut volontairement celles qui touchent plus de 1 360 euros net par mois. Alors, si vous êtes concerné(e) par ce petit coup de pouce, nous vous expliquons tout sur les démarches en ligne à effectuer.

la prime d’activité 2016

Côté démarches à entreprendre pour demander la prime d’activité 2016, il faut savoir que les bénéficiaires du RSA n’ont rien à faire. En effet, ils la toucheront automatiquement.

Pour les autres, il faut tout d’abord passer par le simulateur de la prime d’activité CAF en ligne : lui seul pourra vous indiquer si vous y avez le droit et quel en sera le montant après avoir délivré quelques informations personnelles relatives à :

  • L’accès à la prime d’activité (résider en France, date de naissance, etc.)
  • La situation personnelle, celle de son conjoint (propriétaire de son logement, nombre d’enfant à charge, situation maritale, salaires, prestations familiales, etc.) et le cas échéant, celle de vos enfants.

La dernière étape établit immédiatement si vous êtes éligibles à la prime ou non. Dans l’affirmative, elle précise également son montant.

Avec ce formulaire en ligne, vous évitez les lourdes démarches administratives, sans compter qu’il n’y a pas de pièces justificatives à télécharger. Par contre, les bénéficiaires de la prime d’activité devront effectuer cette déclaration de revenus tous les 3 mois car elle sera recalculée tous les trimestres.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Ida 23 décembre 2015 - 13 h 31 min

    Toujours les mêmes qui vont en bénéficier… suffit d’être propriétaire pour pas y avoir droit (même si on a tjr le crédit à rembourser et qui nous coûte plus cher qu’un loyer, sans parler de la taxe foncière qui fait qu’augmenter)… Beaucoup trop d’injustice dans cette politique social… il y a toute une classe moyenne qui paie pour les autres.

  2. bar 24 décembre 2015 - 11 h 05 min

    Je rejoins l’avis du commentaire précédent, je touche plus du smic et vis tout seul et je fini les mois à manger des pâtes. Le « coup de pouce  » comme vous dites est attribué toujours au même personne. J’en ai marre de raquer pour les autres … Qui m’aide moi ? J ai fais plein de demande toujours refusée car je touche juste un peu plus du smic mais enlevé le loyer que je paye entièrement n’ayant pas droit au apl, mes impôt sur le revenu que MOI je paye contrairement au smicard et bien dit faisons le compte. hhhooo a mon plus grand étonnement ça revient au smic ce que je touche vraiment par mois, donc pourquoi n’ai je pas le droit à cette aide … C’est vraiment un pays d’assistés Virez cette aide, il y aurait moins de charge patronnal et que je puisse toucher un salaire que je mérite car moi je travaille…

  3. degras 21 janvier 2016 - 18 h 48 min

    Cette prime c’est une vaste arnaque de notre gouvernement mal aimé, ça incite les gens à se déclarer tout seul, pas se marier ni pacsé ou autres, en effet le maxi pour une personne seule est de 17 000 et des brouettes, pour un couple, c’est exactement la même somme, 17 000 et des brouettes, alors 99% des gens en couple ce font nicker la prime pour l’emploi à laquelle ils avaient droit en 2015.

    Mon cas :
    600 € de prime à l’emploi en 2015, déclaration commune pacsé
    Mon conjoint en moyenne 1150 € par mois
    Moi, en moyenne 1 000€ par mois
    Simulation caf : ensemble, on a droit à 0 €
    Si on n’était pas pacsé : mon conjoint aurait droit à 93 € par mois et moi j’aurais droit à 142 € par mois

    Conclusion :
    On va se de pacser et faire une déclaration chacun de notre coté ou alors, un qui va arrêter de travailler. Ce n’est pas étonnant qu’en France, il y est une crise dans l’emploi, mais aussi dans le logement.
    C’est quand même bizarre, qu’aucun journaleux n’en parle sérieusement.

  4. mur ielle 5 février 2016 - 18 h 58 min

    Bonsoir, Désolée, je ne suis pas propriétaire, je vis seule avec 4 enfants à charge et je n’y ai pas droit non plus. Croyez moi, les enfants en mangent des pâtes et pourtant je bosse !