GAZ, SNCF, RSA, rentrée scolaire Septembre 2014 : ce qui change !

Comme tous les ans à chaque rentrée, une série de changements pour les ménages français entrent en vigueur. Ci-dessous, découvrons ensemble ce qui va changer dans notre quotidien à compter de ce lundi 1er septembre 2014.

la rentrée

  • Hausse de 2% du RSA socle

Nouvelle augmentation sur le RSA socle (+2%) après les +1.3% en janvier dernier. Les montants passent ainsi à 509.30€ par mois pour une personne seule, à 763.95€ pour 2 personnes (un couple sans enfant) et à 1 069.53€ pour 4 personnes (un couple avec 2 enfants).

 

  • Baisse du prix du gaz

Les prix réglementés du gaz (hors taxes) vont baisser de 0,43% en moyenne (0.4% pour les personnes qui utilisent le gaz pour se chauffer et 0.2% pour celles qui l’utilisent pour l’eau chaude et la cuisson). Depuis le 1er janvier, les tarifs réglementés du gaz ont baissé de 6.8% toutefois une hausse dans les prochains mois n’est pas à exclure selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

 

  • La durée de validité des billets TER se réduit à une semaine

Cette mesure entre en vigueur à compter du 2 septembre 2014 et son but est de limiter la fraude selon la SNCF. Les billets TER et Intercités seront valables 7 jours contre 2 mois (61 jours) auparavant.

 

  • Le renouvellement d’un permis de conduire devient payant

Si vous avez perdu votre permis de conduire ou si celui-ci a été volé ou détruit par accident, alors sachez que pour renouveler votre permis vous devrez payer 25€ (coût du timbre fiscal), si votre ancien permis ne peut pas être présenté.

 

  • La réforme des rythmes scolaires appliquée sur tout le territoire

A compter de cette rentrée 2014, toutes les écoles primaires seront obligées d’appliquer la réforme des rythmes scolaires, c’est-à-dire le retour de la semaine de 4 jours et demi (lundi, mardi, jeudi et vendredi toute la journée et mercredi matin dans la plupart des communes). Ce sera l’école le matin et des activités périscolaires l’après-midi.

 

  • Les aspirateurs de + 1600 Watts retirés de la vente

Le Parlement Européen a décidé d’arrêter la course à la performance sur les aspirateurs menée par les industriels du secteur en leur interdisant la vente d’aspirateurs puissants de plus de 1 600 Watts en Europe. Le but : limiter la consommation d’électricité de ces appareils.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !