Le renouvellement d’un permis de conduire volé ou perdu devient payant

A compter de ce 1er septembre 2014, plusieurs mesures entrent en vigueur (les découvrir ici) et parmi elles, la fin de la gratuité sur le renouvellement du permis de conduire qu’il soit perdu ou volé. C’est une mesure qui s’inscrit dans le cadre de la loi de finances rectificative pour 2014.

ancien et nouveau permis de conduire

Format permis de conduire : le nouveau à gauche l’ancien à droite

Si vous avez perdu votre permis de conduire ou si celui-ci a été volé ou détruit, alors pour le renouveler vous devrez payer un timbre fiscal d’une valeur de 25€, et ce, si vous ne pouvez pas présenter votre ancien permis de conduire. Pourquoi ? Parce que désormais cette demande de renouvellement de permis doit être accompagnée d’un droit de timbre.

Ce timbre fiscal de 25€ (ce qui n’est pas donné), il est possible de l’acheter dans un bureau de tabac ou de se le procurer à un guichet d’un centre des finances publiques, d’une trésorerie ou d’un service des impôts des entreprises (SIE).

Attention ! Il faut savoir aussi que dans certains départements métropolitain et Outre-Mer : la Corse, le Limousin, le Poitou-Charentes, la Réunion, la Guyane et la Martinique, il faut payer en plus une taxe régionale pour la délivrance de son nouveau permis.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !