Date péremption : DLUO et DLC comment s’y retrouver ?

Risque-t-on d’être malade si l’on mange un aliment dont la date de péremption est dépassée ? Quelle est la différence entre la date de péremption ou de consommation (DLC « à consommer jusqu’au… ») et la date limite d’utilisation optimale (DLUO « à consommer de préférence avant le… »). Plusdebonsplans vous dit tout. Explications pour vous permettre de réaliser des économies, manger sainement et éviter aussi les gaspillages alimentaires inutiles !

aliments sains

1) Date de péremption ou d’utilisation limite optimale : que dit la loi ?

 

En France, la loi impose aux fabricants d’aliments préemballés d’indiquer systématiquement une date de péremption hormis pour les fruits frais, les légumes frais, le sel, le sucre, les boissons alcoolisées à partir de 10°, le vin et ou encore les produits de boulangerie et de pâtisserie.

2) Date de péremption et d’utilisation optimale : quelle est la différence ?

 

2.1) Date limite de consommation (DLC)

 

Dans le premier cas, DLC, la consommation de l’aliment peut présenter un réel danger pour la santé. C’est la mention qui se présente sous cette phrase « A consommer jusqu’au…». Celle-ci est obligatoire pour les aliments dits très périssables, à savoir, la viande, la charcuterie, les poissons, les fruits de mer, les crèmes pasteurisées, les crèmes desserts, les flans, les mousses au chocolat, les plats cuisinés…(voir exemple avec l’image juste ci-dessous).

date de péremption limite

Date limite de péremption ou consommation (DLC)

Il est donc fortement déconseillé de consommer ce type de produit dont la date limite de consommation est dépassée. En effet, après cette date, de nombreuses bactéries peuvent s’y développer en très grandes quantités telles que la listériose, les salmonelles…et entrainer des complications et intoxications alimentaires.

Cependant certains produits constituent une exception. C’est le notamment le cas des yaourts mais tout à condition qu’ils aient été conservés bien au frais et ne dégagent pas de mauvaises odeurs. Vous pourrez les manger jusqu’à une semaine environ après la date de péremption limite. Ceux-ci seront cependant plus acides mais pourront être consommés sans risque.

Néanmoins, s’ils sont destinés aux bébés, aux enfants, aux femmes enceintes, aux seniors et ou aux personnes sujettes aux infections et aux troubles digestives, alors ne prenez pas de risque et jetez-les à la poubelle.

Autre conseil important : si la DLC est atteinte sur le produit. Il est déconseillé de le congeler. Ce processus va stopper la multiplication des bactéries mais ne va pas tuer celles qui sont déjà présentes. De plus, la décongélation va entrainer une plus grande prolifération des bactéries et là, c’est à coup-sur une intoxication alimentaire qui vous attend. Vous êtes prévenu.

2.2) Date limite d’utilisation optimale (DLUO)

 

Dans ce cas-ci, si la date est dépassée, l’aliment peut être altéré mais ne mettra pas en danger votre santé. Sur l’emballage cette mention, s’annonce ainsi « A consommer de préférence avant le… ».

Elle est présente généralement sur les produits secs : légumes, céréales, biscuits, thé, café, épices, saucisson sec, le jambon cru, les biscuits, les biscuits apéritifs…et les produits surgelés, stérilisés, lyophilisés, déshydratés mais aussi sur le lait UHT et les fromages affinés.

date limite d'utilisation optimale

Date limite d’utilisation optimale (DLUO)

La DLUO ou la mention « A consommer de préférence avant le… » signifie qu’au delà de la date indiquée, le produit perd ses qualités (cafés, thés et épices perdent par exemple leurs arômes…) mais ne constitue pas une réelle menace pour votre santé si vous les consommez.

Cependant pour les fromages, le jambon cru et le saucisson sec, ils peuvent être consommés au maximum 2 semaines après la DLUO, si toutefois qu’ils aient bien été conservés, que leurs apparences soient saines et qu’ils ne dégagent pas de mauvaises odeurs.

3) Hors DLC ou DLUO : quand faut-il jeter les aliments ?

 

Les aliments en boites de conserves se gardent très longtemps. Toutefois, si les couvercles de celles-ci, sont bombés, alors il faudra les jeter.

Nous vous conseillons également de jeter impérativement, le pain, les céréales, les noix, les fruits et les légumes, les compotes, les jus de fruits, les sauces, les soupes et autres aliments…qui présentent des traces de moisissures mêmes toutes petites.

Et pour ce qui est de la viande dont la date limite DLC n’est pas dépassé et que celle-ci dégage une mauvaise odeur et ou se présente sous la forme d’un aspect gluant, direction aussi la poubelle !

4) Conclusion

 

Pour la DLC, vaut mieux ne pas prendre aucun risque et consommer l’aliment à temps. Et dans tous les cas, pour les personnes fragiles, à savoir, les bébés, les enfants, les femmes enceintes, les seniors et personnes sujettes aux infections, il est fortement conseillé de respecter la date limite indiquée sur l’emballage que ce soit pour la date de péremption ou consommation limite (DLC) et la date d’utilisation limite optimale (DLUO).

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. alicament 14 mai 2013 - 21 h 54 min

    Bonjour,
    Il faut toujours prendre l’habitude de vérifier la date de péremption sur les produits qu’on achète surtout les produits alimentaires pour éviter les risques d’intoxication alimentaire. Mais le mieux c’est de consommer frais et naturel autant que possible

  2. beakoala 5 juin 2013 - 14 h 16 min

    Une semaine les yaourts?? Je les consomme régulièrement avec une date dépassée largement d’une semaine, allant jusqu’à 1 mois facile! Savez-vous que selon la destination des yaourts (île de la réunion et France métropolitaine par exemple), pour les mêmes yaourts d’une même production, ils ne mettent pas la même date!! Tout çà dans le but de toujours nous faire consommer plus!!!