« Comment faire du slime ? » parmi les plus importantes recherches sur Google : Vigilance, la pâte peut brûler la peau des enfants

Le slime c’est très joli, ça peut faire penser à Ghostbusters pour les plus vieux et c’est, parait-il, anti-stress. Il s’agit également du « Comment faire » le plus recherché sur Google en 2017, et d’une des activités favorites de nos enfants en ce moment. Pourtant, la recette n’est pas sans risque. Elle utilise des ingrédients irritants et est déjà à l’origine de nombreuses et parfois graves brûlures sur les mains et les avant-bras lors des préparations.

Comment faire du Slime

Le Slime fait son grand retour auprès des enfants

Vous ne le savez peut-être pas, mais le slime est en réalité né à la fin des années 1970 avant de se répandre en tutoriels sur Youtube. Crée par Mattel, la substance visqueuse permettrait avant tout aux enfants de se détendre en la malaxant.

Or si à l’époque il fallait acheter le slime, la démocratisation d’internet entre 1976 et aujourd’hui a rendu la recette accessible à tous. Il s’agit même d’une des requêtes les plus tapées en 2017 dans le moteur de recherche Google. Elle n’est pourtant pas à mettre entre toutes les mains et encore moins celles des plus jeunes.

Un produit attractif mais dangereux

Composé de colle blanche, d’eau et d’acide borique, le slime ne coûte que quelques euros à préparer mais peut se révéler particulièrement agressif avec la peau. L’acide borique est en effet un composé chimique puissant, bien que disponible en pharmacie, qui peut être à l’origine de brûlures chimiques, d’allergies, de maux de gorge, de tête et même de saignements de nez.

Plusieurs cas d’enfants ou d’adolescents gravement brûlés aux mains ont d’ailleurs fait la Une des journaux ces derniers mois en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Des recettes alternatives pour faire du slime

Ainsi, les amateurs du produit ont pu voir se développer sous forme de « tuto » vidéo des recettes alternatives moins dangereuses que l’originale. L’acide borique est alors remplacé par de la lessive ou même de la fécule de maïs, quand certains parviennent même à supprimer la colle.

Quoi qu’il en soit et même dans ces conditions, il est préférable de ne pas laisser les enfants manier ces produits seuls.

S’ils souhaitent fabriquer leur propre slime coloré ou à paillettes pour faire comme les copains, pourquoi ne pas les accompagner et utiliser vous-même les produits les plus irritants ? Ces substances ne doivent absolument pas être inhalées ni portées à la bouche, il est donc primordial de prendre des précautions. Sans oublier de bien laver les mains de chacun une fois la pâte prête et après chaque utilisation.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !