Comment apprendre à reconnaître les faux billets de banque ?

Dernièrement peut-être votre boulanger ou votre primeur faisait-il le choix de ne plus accepter certaines coupures de billets en euros. Le problème ? Une recrudescence de faux billets qu’il préfère ne plus prendre le risque de rencontrer. De votre côté, savez-vous reconnaître les billets de banque falsifiés quand vous en voyez ? Voici quelques points simples et systématiques à vérifier en cas de doute.

comment deceler les faux billets

Quelques techniques simples pour faire la différence

En 2015 en Europe près de 900 000 faux billets ont été retiré de la circulation soit une hausse de 25% par rapport à 2013. Les autorités notent d’ailleurs que contrairement à une idée reçue, les billets les plus contrefaits sont ceux de 20€ et de 50€ et non ceux de 500€.

Si le chiffre reste relativement bas face aux 17 milliards de vrais billets écoulés durant les six premiers moins de 2015, le problème reste conséquent d’autant que si vous tombez par malheur sur un billet contrefait sachez qu’il vous est interdit de le remettre en circulation. Vous devez le rapporter à la Banque de France qui ne procédera malheureusement à aucun échange.

Toutefois certains détails doivent éveiller votre vigilance, en effet les vrais billets affichent entre autre :

  • Un type de papier particulier ferme et résistant ainsi que plusieurs impressions en relief à divers endroits
  • À droite, la présence de la fenêtre portrait d’Europe
  • En haut à droite c’est l’hologramme portrait d’Europe qui apparaît
  • À gauche le filigrane correspondant une nouvelle fois au portrait d’Europe
  • En bas à gauche les reflets du vert au bleu profond du nombre émeraude indiquant la valeur du billet
  • Au deux tiers du billet la présence du fil de sécurité marqué du symbole « € » et de la valeur du billet en lettres blanches de très petite taille

Si connaitre ces informations ne garantit pas de ne jamais tomber sur un faux billet, ces dernières vous permettront sans doute avec un peu d’attention de les repérer et donc de les éviter plus facilement.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !