Carte grise : Quel prix pour le cheval fiscal en 2017 ?

Alors que le cheval fiscal est l’unité de mesure utilisée par l’administration pour calculer le montant à payer par les automobilistes au moment de l’établissement de la carte grise de leur véhicule, celui-ci change en 2017. Alors que la plupart des régions l’ont augmenté, il apparait également que le nouveau découpage n’a pas toujours été respecté, certaines affichant donc plusieurs tarifs différents.

les tarifs des chevaux fiscaux en 2017

Jusqu’à 41% d’augmentation

Il est le tarif de référence qui vous permet d’évaluer le montant de votre future carte grise au moment de l’achat d’un véhicule qu’il soit neuf ou d’occasion. Bien que son coût soit réduit de 50% pour les véhicules de plus de 10 ans, l’augmentation du cheval fiscal n’est jamais une bonne nouvelle pour les conducteurs.

Dans le regroupement des régions mis en place par la Réforme Territoriale lancée au printemps 2015, tous les Français ne sont pas gagnant et certainement pas les automobilistes. Alors que la Franche-Comté est aujourd’hui rattachée à la Bourgogne, le prix du cheval fiscal y a été aligné à la hausse avec près de 42% de plus à payer pour les franc-comtois qui s’acquittent aujourd’hui d’une facture de 51€ contre 36€ avant la fusion des deux régions.

De même pour le cheval fiscal en Centre-Val-de-Loire qui voit son coût grimper de +17% et passer de 42,45€ à 49,80€.

À noter également que si votre véhicule est considéré comme polluant, il pourra subir une taxation supplémentaire. D’un autre côté, des régions pourront vous accorder une remise partielle ou totale sur le prix de votre carte grise à l’immatriculation d’une véhicule propre.

Les propriétaires d’utilitaires s’acquittent quant à eux d’une taxe de formation professionnelle dans les transports dont le prix dépend du poids total autorisé en charge (PTAC) du véhicule, tandis que les deux-roues de plus de 125 cm3  se voient accorder une remise de 50% sur leur certificat d’immatriculation, lequel est gratuit pour les moins de 50 cm3.

Le coût du cheval fiscal selon les régions

Alors qu’une taxe de gestion d’un montant de 4€ est à ajouter au prix de votre carte grise, ainsi que des frais d’envoi à hauteur de 2,76€ le cas échéant, découvrez le montant du cheval fiscal en 2017 selon votre région :

  • Auvergne-Rhône-Alpes 43€
  • Bourgogne-Franche-Comté 51€
  • Bretagne 51€
  • Centre-Val de Loire 49,80€
  • Corse 27€
  • Grand Est : Alsace 38,33€, Champagne-Ardenne 37,33€ et Lorraine 44€
  • Hauts-de-France : Nord-pas-de-Calais 42,60€ et Picardie 33€
  • Ile-de-France 46,15€
  • Nouvelle Aquitaine : Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin 41€
  • Normandie : Haute et Basse Normandie 35€
  • Occitanie : Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées 44€
  • Pays de Loire 48€
  • Provence-Alpes-Côte-d’Azur 51,20€
  • Guadeloupe 41€
  • Guyane 42,50€
  • Réunion 51€
  • Martinique 30€
  • Mayotte 30€

Parmi toutes ses régions, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Corse, Grand Est, Nord-pas-de-Calais, Ile-de-France, Nouvelle Aquitaine, Normandie, Occitanie, Pays de Loire et Provence-Alpes-Côte-d’Azur pratiquent une exonération à hauteur de 100% pour l’immatriculation d’un véhicule propre.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !