Pastilles Crit’Air et norme Euro des véhicules polluants : Ce qu’il faut savoir

Au moment où il est plus que jamais question de lutte contre la pollution les vignettes Crit’Air permettant d’évaluer le niveau d’émissions polluantes des véhicules s’apprêtent à entrer en vigueur. Mais à quoi servent-elles exactement et surtout à quoi font-elles référence ? Quelles sont les obligations qui y seront relatives et comment comprendre la « norme Euro » qui s’appliquera bientôt à toutes les voitures et aux deux-roues ?

tout ce qu'il faut savoir sur l'eco pastille et les normes anti-pollution

Barème norme Euro et pastilles Crit’Air, comment ça marche ?

À compter du 16 janvier 2017 les véhicules qui souhaiteront circuler dans Paris devront obligatoirement être équipés de leur pastille Crit’Air collée sur le pare-brise ou sur la fourche avant pour les deux-roues. Il s’agit là d’un certificat instauré par le ministère de l’écologie au mois de Juillet dernier et qui vise à déterminer une qualité de l’air pour l’ensemble des véhicules à moteur.

En clair, ces vignettes de couleur servent à établir un classement des véhicules les plus et les moins polluants, mais comment fonctionnent-elles ?

La norme Euro

C’est elle qui régit l’attribution des pastilles. Est tout d’abord prise en compte la nature du véhicule avant que ne lui soit attribué un numéro en fonction de sa première date de mise en circulation ce qui donne la hiérarchie suivante pour le diesel, tandis que celle de l’essence est très similaire :

  • Euro 1 pour les plus anciennes mises en circulation jusqu’au 31.12.1996
  • Euro 2 pour les mises en circulation entre le 1.10.1997 et le 31.12.2000
  • Euro 3 pour les mises en circulation entre le 1.1.2001 et le 31.12.2005
  • Euro 4 pour les mises en circulation entre le 1.1.2006 et le 31.12.2010
  • Euro 5 et 6 pour les mises en circulation depuis le 1.1.2011

Concernant les deux roues le fonctionnement est assez différent à savoir que la norme Euro 4 vise les deux-roues mis en circulation depuis le 1.1.2017, Euro 3 entre le 1.12.2007 et le 31.12.2016, Euro 2 du 1.12.2004 au 31.12.2006 alors que Euro 1 n’existe pas.

Les pastilles de couleur

Outre la norme, ce qui sera le plus visible et le plus contrôlé au moment notamment des pics de pollution, sera la vignette colorée collée sur votre pare-brise ou votre carrosserie. Selon votre voiture ou votre moto vous disposerez ainsi de pastilles :

  • Verte pour les véhicules 100% électriques et à l’hydrogène
  • Mauve pour les normes Euro 5 et 6, auto ou moto
  • Jaune pour la norme Euro 4 essence et Euro 5 et 6 diesel, auto ou moto
  • Orange pour la norme Euro 2 et 3 essence et Euro 4 diesel
  • Marron et noir pour les véhicules les plus polluants Euro 3 et 2 diesel

Pour être fin prêt le jour J, notez qu’il vous est d’ores et déjà possible de vous procurer votre pastille sur le site mis en ligne par le gouvernement certificat-air.gouv.fr. En cas de doute il vous suffit d’entrer les caractéristiques de votre véhicule afin d’obtenir la couleur correspondante.

À noter enfin que la pastille officielle est vendue au prix de 4,18€ TTC et non pas un peu plus de 19€ à l’image d’une « escroquerie » récemment découverte.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !