Pic de pollution 17 Décembre : Transports en commun gratuits en Ile-de-France

Mise à jour au vendredi Décembre 2016 : La circulation alternée ainsi que la gratuité des transports en commun en Ile-de-France (Paris et 22 communes limitrophes) est prolongée jusque samedi 17 Décembre 2016 en raison d’un nouvel épisode de pollution aux particules fines. Ce jour-là, seuls les voitures ayant une plaque d’immatriculation impair, pourront circuler (source : Préfecture de police de Paris et région Ile-de-France).


Depuis plus d’une semaine Paris souffre d’une importante pollution aux particules fines et celle-ci ne se disperse pas, la faute à l’absence de vent. Après avoir longuement hésité la semaine passée, les autorités ont enfin décidé d’agir. Ainsi, la Préfecture de Police a décidé de prolongée la circulation alternée ce vendredi 9 Décembre 2016 dans la capitale ainsi que dans 22 communes de la petite couronne. La Région a pour sa part annoncé la gratuité totale des transports en commun en Ile-de-France.

Transports en commun gratuits le 6 décembre à Paris

Alors que la lutte contre la pollution est prise très au sérieux comme l’ont démontré les nouvelles mesures que devront respecter les automobilistes en 2017, pas toujours simple d’optimiser son efficacité, surtout dans les grandes villes.

Quelques jours après qu’un nouveau pic de pollution aux particules fines ait été observé, les autorités ont annoncé des mesures qui seront en vigueur le mardi 6, mercredi 7, jeudi 8 et vendredi 9 Décembre 2016 et pourront être prolongées d’un ou plusieurs jours si cela est nécessaire.

La circulation alternée est mise en place à Paris et dans les communes de la petite couronne. Autrement dit, les voitures dont la plaque d’immatriculation se termine par un nombre pair pourront circuler les jours pairs et impair les jours impairs.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile de France, a salué l’initiative en précisant que la mise en place de la circulation alternée devrait être « automatique dès que le niveau de pollution l’exige ».

En parallèle, elle a annoncé que la Région prenait la mesure de rendre l’accès aux transports en commun franciliens gratuits pendant cette période. Si elle devrait coûter plus de 4 millions d’euros par jour, elle vise à inciter les Franciliens à ne pas utiliser leur véhicule.

Reste maintenant à espérer que ces décisions, un peu tardives selon certains, permettront de retrouver vite un air plus sain dans la capitale.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !