Auto-écoles : Plus de 60% des établissements mentent sur leurs taux de réussite

En France chaque année les chiffres de réussite à l’examen du permis de conduire sont publiés en fonction des régions et des auto-écoles. Cependant selon l’étude menée par le magazine UFC-Que Choisir il existerait une réelle différence entre les taux présentés par les auto-écoles et la réussite réelle des apprentis conducteurs à l’examen selon le ministère de l’intérieur.

les faux resultats des auto ecoles francaises

Des taux d’obtention aux examens surestimés dans les auto-écoles de France

C’est en comparant les résultats au permis de conduire de l’année 2015 que les experts du magazine UFC-Que Choisir ont pu se rendre compte de l’importante différence entre les chiffres publiés par les auto-écoles de France et ceux transmis par le ministère de l’intérieur.

En effet dans près de 70% des cas, les taux d’obtention du papier rose ne sont pas les mêmes et affichent même parfois de très gros écarts.

Pour le code de la route 63% des auto-écoles montrent des taux supérieurs d’au moins 5 points aux chiffres véritables. Concernant le permis de conduire le nombre d’établissements menteurs se monte à 69% dont 18% vont même jusqu’à surestimer de 20 points leur taux de réussite effectif.

Pour l’UFC il ne s’agit pas là d’un simple problème de méconnaissance des chiffres dans leur exactitude, mais plutôt d’une volonté de tromper le consommateur. On constate donc qu’au plus le taux effectif de réussite est bas, au plus le nombre d’auto-écoles à le modifier est important.

Le flou pour les clients

Ainsi, alors que les candidats pensent, en se basant sur un bon score de réussite à l’examen profiter d’un enseignement de qualité, ils sont trompés par des chiffres modifiés. On abouti de ce fait chaque année à l’échec de 40% des candidats contraints à reprendre plusieurs heures de conduite faisant ainsi bondir le coût du permis de conduire à près de 1 800€.

Bien que selon le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) «Les taux de réussite ne sauraient constituer un indicateur fiable sur la qualité de l’enseignement dispensé par une école de conduite», l’UFC-Que Choisir réclame à la fois des sanctions pour les auto-écoles concernées et plus de transparence vis-à-vis des chiffres dans les prochaines années.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !