Animaux de compagnie : Comment bénéficier de soins vétérinaires moins chers ?

Tous ceux qui ont un chat ou un chien à la maison le savent bien, dès lors qu’il ou elle tombe malade ou se blesse, la facture peut rapidement atteindre des sommets. En effet, peu nombreux sont les maitres et maitresses à savoir qu’il existe différentes façons de bien faire soigner son animal de compagnie à petit prix.

soins veterinaires a petits prix

Chiens et chats, un budget à ne pas négliger

Si nos compagnons à quatre pattes sont bien plus résistants que nous et ne demandent pas à aller chez le vétérinaire au moindre coup de froid, leurs maladies sont parfois d’autant plus sérieuses qu’elles sont rares.

Qu’il s’agisse d’un simple traitement, d’une prescription sur plusieurs années ou d’une intervention chirurgicale et même des vaccins annuels, il n’est pas rare de ressortir du cabinet vétérinaire avec une notre à trois chiffres. Pourtant, impossible d’y couper, les chats, les chiens et les autres animaux sont sous la protection de leurs maîtres et ont besoin d’être soignés autant que d’être aimés.

À ce propos et à l’occasion des vacances d’été, la fondation 30 Millions d’Amis offre gratuitement un Kit Vacances pas Bêtes qui vous apportera de nombreuses astuces et sans doute quelques solutions.

6 façons de bien faire soigner votre animal au meilleur prix

Parce qu’il est impensable de ne pas soigner son animal, il faut toujours avoir une astuce dans sa poche en cas de coup dur financier ou de facture vraiment élevée, et surtout ne pas hésiter à les appliquer ; Médor, Félix et tous les autres le valent bien.

1. Échelonner le paiement

Tout bon vétérinaire acceptera sans doute d’échelonner le paiement d’une somme plus ou moins élevée si vous lui en faites la demande, il est même possible qu’il vous le propose de lui-même. Le plus simple dans ce cas est de laisser plusieurs chèques, souvent deux ou trois, qui seront encaissés à un ou deux mois d’intervalle.

2. Trouver une école vétérinaire

C’est vrai qu’elles ne sont pas nombreuses puisqu’il n’en existe que quatre en France. Toutefois, plutôt bien réparties sur le territoire à Lyon, Nantes, Toulouse et Maison Alfort, celles-ci vous permettront d’obtenir de bons soins à un prix beaucoup plus intéressant que chez un vétérinaire établi.

3. Repérer les dispensaires

Dans le même esprit que les écoles vétérinaires, les dispensaires prodiguent des soins réalisés par des étudiants vétérinaires encadrés d’un titulaire. Utilisant le système participatif, ceux-ci peuvent utiliser des prix fixes ou libres mais qui, dans tous les cas resteront très bon marché pour les petits revenus ou les grosses dépenses imprévues.

soins animaux pas chers

4. Les dispensaires de la SPA

Il en existe 12 au total dans l’hexagone, dont un sur Paris, un autre à Lyon mais aussi à Marseille ou à Orléans. D’un fonctionnement un peu différent, ces derniers se basent sur vos revenus pour fixer le prix de la consultation et des soins des chiens et chats qu’ils sont les seuls à prendre en charge.

Toutefois, pour avoir accès à un vétérinaire ne vous y prenez pas trop tard et n’attendez pas la dégradation de l’état de votre animal. Souvent encombrés, les files d’attentes de ces infirmeries spécialisées dans la santé animale pourront souvent vous demander de patienter une demi-journée.

5. Des fondations pour le bien-être des animaux

Certaines fondations dédiées au bien-être des animaux et à l’égalité des soins pour tous quels que soient les revenus de leurs maîtres existent en France et fonctionnent sur le principe du bénévolat. Des vétérinaires y soignent gratuitement les animaux des plus démunis et pratiquent pour tous des tarifs ajustés.

Renseignez-vous par exemple auprès de la Fondation Assistance aux Animaux ou de l’SAPAH (Soigner l’Animal Pour Aider l’Homme).

6. Vétérinaires pour tous

Il s’agit là d’une fédération de vétérinaires professionnels d’aide, d’encadrement et de soins aux animaux. Pour bénéficier de leurs prestations et de leurs tarifs allégés, demandez des informations à votre vétérinaire habituel, c’est à lui de vous aiguiller.

Enfin, au delà des blessures ou des infections, n’oubliez pas le confort de votre animal tout au long de l’année et spécialement durant la saison estivale. Si vous ne pouvez pas l’emmener avec vous en vacances, ne le laissez pas seul, ça pourrait très mal se passer.

Préférez plutôt lui trouver une pension ou une famille d’accueil pour la durée de vacances afin de le retrouver en bonne santé pour la rentrée.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !