Stationnement gratuit : En ville, où garer votre voiture sans payer cet été ?

Au mois d’août, les places de parking des centres-ville des grandes agglomérations ne sont généralement pas toutes prises d’assaut du fait des résidents partis en vacances. Pour autant, difficile de garer sa voiture sans avoir à s’acquitter du prix du parcmètre, ce qui pour plusieurs jours peut rapidement s’avérer onéreux. Mieux vaut alors réfléchir avant d’arriver, à la façon dont vous vous y prendrez pour vous garer gratuitement en ville en plein été.

stationnement gratuit ete

Stationner gratuitement à Paris et dans les grandes villes l’été

À compter du 1er janvier 2018, les municipalités récupèrent la gestion de la verbalisation pour « stationnement payant », le prix à payer deviendra donc variable.

D’ores et déjà la ville de Paris a mis fin au stationnement gratuit du mois d’Août (hors dimanche et jours fériés), à l’exception de quelques rues éparses et de la période nocturne comprise entre 20h et 9h le lendemain matin, gratuite toute l’année.

Mais alors comment faire durant la journée pour laisser sa voiture au parking sans payer ?

À Paris notamment, sur les 273 095 places de stationnement disponibles, seules 2,5% sont gratuites soit exactement 6 839. Si elles se situent essentiellement aux alentours des bois de Boulogne et de Vincennes, il en existe d’autres au gré des différents quartiers de la capitale comme le montre la carte publiée par FranceInfo.

Dans les autres grandes villes de France, il suffit de s’en remettre aux informations offertes par les quotidiens régionaux et relayées sur internet en utilisant votre moteur de recherche. La requête « place de stationnement gratuit à Lille » vous apprendra par exemple que la ville des Hauts-de-France compte pas moins de 57 500 places gratuites pour ses automobilistes.

De la même façon à Lyon, se sont 31 400 places qui sont rendues gratuites pour la période du 1er au 31 Août. Retrouvez également les différentes conditions de stationnement gratuit à Bordeaux, Nice, Toulouse et Grenoble.

Combien coûte une place de parking payant ?

Si malgré tout vous ne parveniez pas à stationner votre auto sans payer, il faudrait vous rabattre sur les places aux tarifs définis par les horodateurs.

Pour leurs habitants, la majorité des villes proposent aujourd’hui un « abonnement résident » qui permet de payer moins cher pour garer sa voiture (de l’ordre de 9€ par semaine à Paris) mais qui oblige à la changer de place au moins une fois tous les sept jours. Une carte de résident à demander en mairie est alors obligatoire.

Toujours dans la capitale des tarifs de « stationnement rotatif visiteurs » compris entre 2,40 et 4€ et limités à deux heures consécutives, existent également en plus du paiement classique du parcmètre selon une durée choisie.

Pour vous acquitter des sommes nécessaires, rendez-vous directement sur un horodateur avec de la monnaie ou votre carte bancaire, dans un tabac pour acheter une carte à puce prépayée sans limite de validité, et utilisez également l’application PMobile ou composez le 01 74 18 18 18, toujours pour le stationnement parisien.

Concernant les autres agglomérations, la mairie se chargera de vous aiguiller vers le service correspondant.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !