Location : Ces petits détails auxquels il vaut mieux prêter attention

Au moment de louer un nouvel appartement ou une nouvelle maison, il est facile de se laisser épater par l’agencement des pièces ou la luminosité exceptionnelle du bien. Pourtant, il existe de nombreux petits détails qu’il est primordial de vérifier avant de signer le bail sous peine de peut-être vous retrouver ensuite avec de gros ennuis, parfois beaucoup plus compliqués à solutionner.

location logement

Attention aux éléments cachés

Globalement en France, les locataires sont plutôt bien protégés par les différentes lois qui régissent la location de biens immobiliers et les clauses obligatoires qui figurent au bail de location. Toutefois, certains détails peuvent facilement nous échapper alors qu’ils sont très importants à vérifier sous peine d’être réellement ennuyé par la suite.

1. Visiter attentivement les pièces d’eau

Si l’on pense plutôt facilement à vérifier l’état des VMC et autres bouches d’aération dans la salle de bain et la cuisine, il n’est pas non plus inutile de se pencher sur des détails comme le type de prise électrique utilisée là où vous pensez mettre votre machine à laver et l‘état de la robinetier ou des joints, qui s’ils sont à changer, reviennent au locataire.

Pensez aussi à faire couler de l’eau dans tous les éviers, à utiliser la douche et à tirer la chasse d’eau afin de vérifier que tout fonctionne normalement. Enfin, jeter un œil du côté du chauffe-eau ne sera pas non plus inutile ne serait-ce que pour vérifier sa contenance et son état de fonctionnement.

2. Faire la liste des prises électriques et de leurs emplacements

Plus minutieux mais tout aussi utile, le locataire pourra relever le nombre de prise électrique par pièce et leurs emplacements. Si elles sont aujourd’hui plus nombreuses, il arrive encore que dans certains logements anciens elles viennent à manquer, ce qui peut ne pas être pratique à l’heure ou tout est électrique.

De même renseignez-vous à propos de celles qui sont reliées à un interrupteur et voyez ce que vous finirez par y brancher. Rien ne vous empêche d’ailleurs de les vérifier une par une et même d’allumer chaque appareil dans le cas d’une location meublée.

3. Contrôler l’accès au logement

Autre point indispensable et trop souvent négligé, celui de l’accès au logement. La serrure fonctionne-t-elle correctement ? Est-il possible de faire rajouter ou de rajouter soi-même un verrou supplémentaire ou encore une chaînette ? Une sonnette ou un interphone sont-ils prévus afin de vous signaler l’arrivée de nouveaux invités ?

Enfin pour les bâtiments construits avant le 12 juillet 1979 et pour lesquels une boite aux lettres normalisée n’est pas obligatoire, la présence d’un concierge est-elle prévue ? Si oui à quelle heure ? Ce qui vous évitera de courrir après votre courrier et vos éventuels colis toute l’année.

4. Terminer par le local poubelle et les annexes

Votre futur logement dispose d’une cave ou d’un local à vélo ? N’hésitez pas à demander à les voir avant de terminer la visite. Il arrive qu’un nouveau locataire soit particulièrement déçu au moment de découvrir une cave insalubre ou un local à vélo impraticable alors que l’un comme l’autre ont un coût notamment au regard des charges.

Enfin le local poubelle à lui aussi son importance, de son accessibilité à son hygiène en passant par la fréquence à laquelle les éboueurs effectuent leurs tournées.

N’oubliez pas, si certains vices de construction ou de rénovation peuvent être rattrapés, un certain nombre de détails vous incombent ou sont tout simplement impossibles à modifier.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !