La SNCF va-t-elle rembourser les frais des victimes de la panne à Montparnasse ?

Dimanche 30 juillet, en plein chassé-croisé, la gare Montparnasse a été victime d’une très importante panne. De nombreux usagers ont été touchés par l’annulation trains : ils ont dû louer une voiture ou encore réserver un hôtel pour faire face à la situation. Naturellement, toutes les personnes impactées demandent à être dédommagées. La SNCF va-t-elle rembourser leurs frais ? À quelle hauteur ? Voici les principales informations à connaître.

Panne à Montparnasse : la SNCF rembourse plusieurs frais, mais pas tout

Ce que vous pouvez réclamer à la SNCF

Pendant trois journées entières, le trafic a été très fortement perturbé à la gare Montparnasse. Parfois, le retard observé était de plusieurs heures — sans compter que des trains ont été annulés ou déviés vers d’autres gares.

Selon votre situation, vous pouvez avoir droit à un dédommagement financier. Voici les principales informations à connaître avant de faire les démarches auprès de la SNCF.

Pour commencer, si vous n’avez pas pris votre train, la compagnie SNCF peut vous rembourser dans les 60 jours. Il vous reste donc deux mois pour faire les démarches sur le site de la SNCF ou en boutique : vous obtiendrez un remboursement intégral du montant du billet.

Si votre train était en retard, vous avez tout de même droit à une indemnisation, allant jusqu’à 75 % du prix du billet pour un retard de 3 heures ou plus. Dans ces circonstances extrêmes, les retards de plus de 4 heures donneront même lieu à un remboursement intégral.

Suite à l’annulation du train, vous avez pu subir des préjudices : rater une correspondance pour prendre un avion ou une croisière, manquer un jour pour la location des vacances, etc. Ici, la SNCF ne prévoit aucune indemnisation.

Si vous voulez obtenir une compensation suite à ces problèmes, vous devez vous tourner vers votre assurance annulation, si vous en avez pris une avant de partir.

En revanche, si vous avez été coincé dans une ville à cause des perturbations, la SNCF peut vous rembourser vos frais sur place : les repas pris, le trajet en taxi ou encore la nuit d’hôtel.

La CLCV, association nationale de défense des consommateurs, demande un geste supplémentaire de la part de la SNCF, puisque les circonstances ont été exceptionnelles.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !