SMIC : pas de coup de pouce au 1er janvier 2016 ?

Alors qu’une partie du paysage politique français demande, depuis plusieurs années maintenant, un coup de pouce pour le SMIC, ce dernier ne devrait pas avoir lieu au 1er janvier 2016. A cette date, le salaire minimum ne devrait donc bénéficier que de la revalorisation automatique.

4ème année consécutive sans coup de pouce au SMIC

La revalorisation automatique augmenterait le SMIC de 0,55%

 

Alors que les augmentations de salaires devraient être très faibles en 2016, le quotidien économique Les Echos dévoile sur son site Internet que le gouvernement aurait décidé de ne pas donner de coup de pouce au SMIC au 1er janvier 2016.

Si cette décision ne sera officialisée que le 14 décembre prochain, des voix s’élèvent déjà pour critiquer le manque de concertation au sein même du gouvernement. En effet, aucun débat n’aurait précédé cette décision prise en s’appuyant seulement sur les recommandations faites par un groupe d’économistes.

Pour la quatrième année consécutive, ce groupe d’experts s’est donc prononcé contre un coup de pouce au SMIC arguant qu’une période où « le futur est incertain » n’est pas le « moment d’ajouter de l’incertitude en cherchant à accélérer dès à présent la hausse des salaires ».

Le flou entourant l’avenir économique du pays n’est toutefois pas une raison valable pour tout le monde et en particulier pour de nombreux élus de gauche qui martèlent, depuis plusieurs années maintenant, que la hausse du SMIC est indispensable pour retrouver le chemin de la croissance.

Ces élus, tout comme les salariés à bas revenus, devront pourtant se contenter de la hausse légale de 0,55 % qui verra le SMIC horaire brut passer de 9,61 € à 9,67 €. Autant dire donc que le SMIC mensuel augmentera de 9 € au 1er janvier 2016 pour atteindre 1466 € bruts.

Rappelons qu’au 1er janvier 2015, la revalorisation légale du salaire minimum, calculée sur la base d’une formule tout sauf simple, avait été de 0,8%.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !