Pollution automobile : Ségolène Royal lance 6 pastilles de couleur

La Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a annoncé ce jour la mise en place d’un nouveau dispositif anti-pollution pour remplacer la pastille verte. A compter du 1er Janvier 2016, 7 pastilles de couleur seront disponibles pour les véhicules. La couleur indiquant le degré plus ou moins polluant de chaque voiture.

nouvelles pastilles voiture pollution

Lutte contre la pollution : des pastilles colorées à compter du 1er Janvier 2016

 

Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, a présenté ce jour un nouveau dispositif anti-pollution qui entrera en vigueur le 1e janvier 2016. Celui-ci va viser à favoriser les véhicules les moins polluants en leur donnant de multiples avantages.

En effet, alors que le dernier pic de pollution enregistré à Paris en mars dernier a abouti à la gratuité des transports publics et a obligé tous les Parisiens à recourir à diverses astuces pour se protéger contre les particules fines, il a semblé important de prendre des mesures visant à mieux lutter contre la pollution.

 

Ainsi, Ségolène Royal mise sur un dispositif basé sur 7 vignettes de couleur différente, chacune reflétant un niveau de pollution :

  • Pastille verte : les véhicules essence immatriculés après le 1er janvier 2011.
  • Pastille jaune : les véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 et les diesel immatriculés après le 1er janvier 2011.
  • Pastille orange : les véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 et les diesel immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010.
  • Pastille rouge : les véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005.
  • Pastille bordeaux : les véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000.
  • Pastille grise : les véhicules essence et diesel immatriculés avant le 31 décembre 1996.

 

La couleur de la pastille pourra avoir des conséquences puisque les automobilistes propriétaires des voitures les moins polluantes pourront profiter de facilités de circulation mais aussi de stationnement dans les villes. Les véhicules les plus polluants pourront eux être privés de circulation dans certaines zones ou bien sous certaines conditions.

 

Une pastille de couleurs non obligatoire et gratuite pendant 6 mois

 

A cette heure, certaines municipalités comme Grenoble, Bordeaux ou Lyon étudient de près les possibilités offertes par ce nouveau dispositif alors que d’autres comme Aix en Provence ou Clermont Ferrand ont d’ores et déjà annoncé qu’elles ne suivraient pas le mouvement arguant que le dispositif créait des inégalités entre automobilistes. L’association 40 millions d’automobilistes a également vivement critiqué le projet.

Pour être complet sur le sujet, notons que la pastille ne sera pas obligatoire et qu’elle sera gratuite uniquement pendant le 1er semestre de l’année 2016. Ensuite, il faudra s’acquitter de la somme de 5€ équivalente aux coûts de fabrication et d’envoi

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. séline 5 juin 2015 - 8 h 04 min

    Oui c’est très jolie ces pastilles, un moyen de faire vendre des voitures récentes.

  2. Rob75 14 juin 2015 - 14 h 13 min

    Je compte pas un mois avant que de fausses pastilles circulent, afin de surclasser son véhicule…