Une étude pour évaluer ce que vous coûtent vos enfants

Avoir un enfant, c’est également engendrer un certain nombre de frais ponctuels et réguliers, tous les parents le savent. Les grands-parents le disent aux futurs parents, les amis mettent en garde les amoureux, « Attention, pour élever un enfant il faut de l’argent ».

Oui mais combien ? Combien coûte un enfant à ses parents ? C’est ce que l’Insee et la Drees ont tenté de chiffrer au travers d’une étude détaillée.

cout enfants fonction famille

Les parents de 2 enfants dépensent plus que les familles de 3

 

En 2011, l’Insee avait déjà organisé une grande enquête dédiée à l’observation du budget des familles. La Dress (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) a souhaité de son coté établir une étude comparative des coûts pour les familles, en fonction de leur niveau de vie et de leur composition, d’un deux ou trois enfants à charge.

 

  • Les propriétaires et les locataires

 

L’étude met en lumière le fait que les différences de budget en fonction du nombre d’enfants sont plus importantes chez les propriétaires, que chez les locataires. Le poste de dépenses le plus important étant celui de l’alimentation, si un enfant coûte 1 200€ par an à nourrir, il faut compter 700€ de plus par enfant chez les propriétaires, alors que les locataires ne dépensent que 140€ supplémentaires.

 

  • Le nombre d’enfants

 

Si avoir 2 enfants demande plus que ressources que d’en avoir 1 seul, étonnement 3 enfants représentent moins d’investissements financiers que 2 et ce quelle que soit la condition sociale (propriétaires ou locataires) des parents.

On peut également chiffrer le fait qu’une famille monoparentale dépense 5900€ de plus par an qu’une personne célibataire, et qu’un couple avec enfants rajoute 8400€ à son budget en comparaison avec un couple sans enfant.

 

  • L’âge des enfants

 

En 1950, on considérait qu’un enfant de 14 ans représentait la même part du budget familial qu’un adulte. Aujourd’hui les choses ont un peu changé. Il existe une différence entre les enfants (les petits), les 10 / 14 ans et les 15 / 19 ans. À l’age de 14 ans les adolescents deviennent autonomes et pourtant coûtent moins chers à leurs parents que leurs aînés dont les études supérieures commencent.

Il faut encore ajouter les coûts indirects, comme au niveau du logement une pièce supplémentaire par enfant. Pas toujours prise en compte, ce facteur de dépense pèse pourtant particulièrement lourd dans la balance du budget quotidien.

 

Et vous, quelle part du budget pensez-vous que votre ou vos enfants représentent ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !