Permis de conduire : Le compte personnel de formation peut servir à le financer

Vous résidez en ville et vous utilisez la plupart du temps les transports en commun pour vous déplacer et / ou aller travailler mais vous souhaiteriez vous simplifier la vie et acquérir plus d’autonomie en passant votre permis de conduire ? Si le financement vous pose problème notez qu’à compter du 15 mars prochain, en plus de certaines aides déjà existantes votre compte personnel d’activité pourra vous être utile afin de régler vos frais d’auto-école.

nouvelle aide pour le permis de conduire

Financer tout ou partie du permis de conduire avec le compte personnel d’activité

Le compte personnel d’activité permet à chaque salarié depuis le début du mois de janvier 2017 de visualiser certains droits acquis à travers trois grands axes, le compte personnel de formation (CPF), le compte prévention pénibilité (CPP) et le compte d’engagement citoyen (CEC).

À compter du 15 mars prochain, le compte personnel de formation permettra aux actifs comme aux personnes en recherche d’emploi d’utiliser les heures accumulées pour financer tout ou partie de leur permis de conduire.

Publiée au journal Officiel le 3 mars, la mesure s’adresse à tous les  » actifs en situation d’emploi ou en recherche d’emploi », et se destine au seul permis auto, le permis B, qu’il s’agisse d’heures de code ou de conduite.

Ainsi, les heures disponibles au CPF peuvent être allouées sans restrictions à l’obtention du papier rose, mais avec tout de même deux conditions :

  • L’obtention du permis B doit s’inscrire dans la réalisation d’un projet professionnel ou « favoriser la sécurisation du parcours professionnel »
  • L’auto-école choisie doit être agréée en tant qu’organisme de formation et devra répondre à compter du 1er janvier 2018 de plusieurs critères de qualité qui restent encore à préciser

Quoi qu’il en soit et avec un coût moyen de 1 800€ en France pour passer le permis de conduire, le dispositif est cumulable avec d’autres aides financières comme le permis à 1€ dont les conditions d’accès ont été élargies à l’été 2016, ou sans doute l’aide d’un montant maximum de 1 200€ proposée par Pôle Emploi pour le passage de cet examen.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !