Agrégateurs de comptes bancaires : Sont-ils vraiment sécurisés ?

Les agrégateurs de comptes bancaires peuvent vous servir à consulter et gérer depuis la même interface plusieurs comptes bancaires même si ceux-ci ne sont pas rattachés à la même banque. Mais existe-il un risque à confier ainsi ses données bancaires à un service extérieur ? Les agrégateurs sont-ils complètement sécurisés et vos informations ne risquent-elle pas d’être détournées ?

quelle securite pour les agregateurs de comptes bancaires

Agrégateurs de comptes bancaires en ligne et sécurité

Vous disposez de plusieurs comptes courant ou comptes épargne dans au moins deux banques différentes, et pour gérer vos opérations plus facilement vous utilisez un agrégateur de compte en ligne ?

Les banques et les prestataires l’assurent, ce type d’outil est entièrement sécurisé et ne comporte aucun risque, de plus la CNIL est chargée de veiller à ce que les données utilisateurs soient parfaitement protégées.

Toutefois savez-vous vers qui vous retourner en cas de problème ? Qui est responsable, votre banque ? L’agrégateur de compte ?

La banque doit vous dédommager mais l’agrégateur reste responsable

Si vous constatez un jour un mouvement suspect sur l’un de vos comptes bancaires, en vertu de l’article L133-19 du Code monétaire et financier votre établissement bancaire est tenu de vous rembourser dès lors que vous avez fait opposition et qu’il ne peut prouver votre faute.

Toutefois l’agrégateur utilisé conserve la principale responsabilité. Il est en effet dans l’obligation de protéger l’ensemble des données qui lui ont été confiées mais aussi de maintenir le secret professionnel et risque des poursuites pénales et/ou civiles ainsi qu’une interdiction d’exercice en cas de faute.

Une seule solution pour éviter ce genre de problème, ne pas partager ses données bancaires à la légère, y compris en ce qui concerne les plateformes de service. La directive européenne sur les services de paiement 2 (DSP2), prévoit que les agrégateurs notamment devront bientôt être certifiés afin d’obtenir l’accès aux données bancaires des particuliers, en attendant il est conseillé de faire preuve de prudence.

Ainsi pensez à vérifier que le siège social de votre agrégateur se trouve bien en France et évitez autant que possible les offres qui vous parviendront par mail ou par SMS, elles pourraient relever d’une tentative de phishing.

Enfin, au moindre doute prévenez votre banque et en cas de perte de votre smartphone ou de fraude avérée, contactez également votre agrégateur dans les plus brefs délais.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !