Salariés : À qui s’adresse le compte pénibilité ?

Le compte pénibilité est une mesure récemment étoffée par le gouvernement de François Hollande et visant à mieux prendre en compte la pénibilité liée à certains emplois tout au long de la vie du salarié. Alors que les employeurs avaient jusqu’au 31 Janvier pour effectuer leurs déclarations, savez-vous si vous-même allez pouvoir bénéficier des avantages du compte pénibilité ?

a qui s'adresse le compte pénibilité

Qu’est ce que le compte pénibilité ?

Instauré en 2015 puis légèrement remanié en 2016, le compte pénibilité permet aux entreprises de déclarer les salariés qui, selon certains critères, exercent une profession difficile.

Si dix facteurs de risque différents entrent désormais en ligne de compte depuis le 1er Juillet 2016, des critères précis les accompagnent et sont eux laissés à l’appréciation des employeurs selon la nature et la durée de l’exposition. Ainsi pour bénéficier des avantages du compte pénibilité il faut au moins être soumis à l’une des conditions de travail suivante :

  • Travail répétitif
  • Milieu hyperbare (soumis à la pression)
  • Horaires en équipes successives alternantes
  • Emploi de nuit
  • Postures pénibles
  • Manutentions de charges
  • Exposition à des agents chimiques dangereux
  • Vibrations mécaniques
  • Températures extrêmes
  • Bruit

Relié au compte personnel d’activité actif quant à lui depuis le début de l’année, le compte pénibilité permet notamment de cumuler des points qui permettront par exemple aux salariés bénéficiaires de partir plus tôt en retraite.

Quatre points par an sont comptabilisés si vous subissez l’un des facteurs de risque cités plus haut et huit pour deux 2 ou plus. À noter que les salariés nés avant Juillet 1956 bénéficient d’un nombre de point doublé et que le total sur une carrière est plafonné à 100.

Comment utiliser les points dont vous disposez ?

L’utilisation des points cumulés par le salariés va tout d’abord dépendre de son année de naissance, puis des ce qui’il souhaite en faire.

Les 20 premiers points cumulés sont réservés pour tous à la formation professionnelle à raison de 25 heures par point. Seuls les 10 premiers points sont concernés pour les salariés nés entre 1960 et 1962 tandis que l’utilisation est libre pour les personnes nées avant cette date.

Pour les salariés souhaitant réduire momentanément leur temps de travail, 10 points ouvrent droit à un mi-temps sans perte de salaire sur une durée de trois mois. Enfin en ce qui concerne le départ en retraite, 10 points sont également équivalents à un trimestre d’assurance supplémentaire.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !