Visale la caution locative gratuite : comment ça fonctionne ?

Annoncé il y a une dizaine de jours par la Ministre du Logement, Sylvia Pinel, le nouveau dispositif de sécurisation des loyers est entré en vigueur ce 1er février 2016. Baptisé Visale (Visa pour le Logement et l’Emploi), il a vocation à permettre aux jeunes et aux plus précaires d’avoir un accès plus aisé à la location.

Le dispositif Visale en vigueur dès le 1er février 2016

Le dispositif Visale pour venir à bout de la crise du logement ?

 

De nombreux changements interviennent le 1er février 2016 dont le nouveau dispositif de sécurisation des loyers. Remplaçant la Garantie des Risques Locatifs (GRL), le Visale doit faciliter l’accès des jeunes et des personnes précaires à la location dans le parc privé.

Financé par les partenaires sociaux du programme Action Logement à hauteur de 130 millions d’euros par an, Visale sera une caution locative gratuite que les bénéficiaires pourront faire valoir en matière de garanties de paiement des loyers à un propriétaire.

Selon le Ministère du Logement, ce sont 200 000 locataires qui pourraient bénéficier de ce coup de pouce. Il faut dire que le dispositif Visale a été prévu pour un grand nombre de logements puisque sont éligibles tous ceux servant de résidence principale du moment où le loyer n’excède pas 1300 € (1500 € à Paris intra-muros).

Dispositif Visale

Les conditions de Visale

 

Accessible aux jeunes salariés de moins de 30 ans dans les 12 mois suivant leur embauche et aux salariés de plus de 30 ans en contrat précaire (CDD, Intérim…), et ce dans les 3 mois suivant leur embauche, ce dispositif pourra assurément être une réelle aide dans un dossier pour louer un logement. Toutefois, pour pouvoir en bénéficier, il faudra aussi que le taux d’effort du ménage locataire ne dépasse pas 50% (30 à 50% pour les jeunes salariés en CDI).

Si ce dispositif devrait séduire les bénéficiaires, il devrait aussi plaire aux propriétaires qui auront l’assurance de percevoir les loyers chaque mois. En effet, en cas de non-paiement par le locataire, c’est Action Logement qui versera le loyer dû.

Pour autant, s’il s’agit d’une caution locative gratuite, cela impliquera tout de même que le locataire rembourse les sommes avancées dans le cadre de Visale directement sur la plateforme prévue à cet effet. Pour en savoir plus sur le dispositif : CLIQUEZ-ICI !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !