Argent public : la France championne du gaspillage ?

A l’heure où la France traverse une crise économique sans précédent, un plan d’économies de 50 milliards d’euros a été mis en place pour limiter les dépenses publiques entre 2015 et 2017. Mais cela ne sera pas suffisant et des hausses d’impôt devront probablement encore compenser le gaspillage de l’argent public.

La France championne du gaspillage d'argent public

Argent public : Quelques économies mais trop de gaspillage

Alors que la France est le numéro 1 des dépenses publiques, les gouvernements qui se succèdent à la tête de notre Etat s’engagent tous, tour à tour, à réduire les dépenses publiques. Seulement, entre les paroles et les faits, il y a d’énormes différences.

Il faut dire qu’à de nombreux niveaux, il y a un gaspillage important de l’argent public. Ceci est particulièrement vrai dans les institutions publiques. A l’heure où l’économie est en berne et que tout le monde tente de se serrer la ceinture, certaines administrations continuent ainsi d’embaucher des fonctionnaires avec les avantages qui font avec.

Si encore ce personnel était indispensable mais très souvent ce n’est pas le cas puisque la décision de recruter est l’occasion de faire plaisir à un proche et de gagner quelques voix en vue de futurs combats électoraux.

Aussi, avec 6,5 millions de fonctionnaires à gérer mais surtout à payer, l’Etat fait face à un réel défi puisque la masse salariale est devenue trop importante pour son budget. C’est d’ailleurs pour cette raison, partiellement au moins, que des hausses d’impôts sont prévues mais aussi à prévoir dans les prochains mois.

Mais les gaspillages ne concernent pas que l’embauche de fonctionnaires par les administrations, ils prennent aussi la forme d’investissements complètement saugrenus et loufoques.

Certains maires de communes n’hésitent ainsi pas à dépenser des sommes abyssales pour faire ériger un monument ou un musée alors qu’ils savent pertinemment que leur projet ne sera pas rentable et que l’argent aurait pu servir à des projets sociaux beaucoup plus pertinents à mener par les temps actuels.

Ainsi, il est important aujourd’hui de mettre fin au gaspillage de l’argent public et que ce dernier soit utilisé à des fins judicieuses et dans des proportions raisonnables car la réduction des dépenses publiques françaises passent avant par une prise de conscience des politiques quant à leur gestion des priorités.

Pour en savoir plus à ce sujet qui nous concerne tous, nous vous invitons à regarder la prochaine émission de « Capital » sur M6 ce dimanche 17 mai à 20h55.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !