Capacity Crunch : internet pourrait s’effondrer en 2023

Savez-vous que la France dispose à l’heure actuelle d’un des réseaux internet les plus fonctionnels et les moins chers du monde ? Pensez-vous qu’il soit possible que cet internet haut débit connaisse une fin d’ici à 2023 ?

Ce sont les prévisions plutôt pessimiste d’un chercheur britannique qui parle de « Capacity Crunch ».

internet pourrait connaitre un capacity crunch

De plus en plus de données à partager

 

Selon Andrew Ellis, chercheur à l’université de Birmingham, le réseau internet pourrait connaître ses limites tant en terme d’échange de données que de besoins énergétiques dans les toutes prochaines années.

 

On le sait, la demande de raccordements internet ne cesse de croître et de se développer toujours plus vite jusqu’à même aujourd’hui être presque plus importante que l’offre. Tout le monde veut son réseau personnel et ceci aux 4 coins de la planète. Il faut donc toujours plus de câbles pour une capacité d’échange chaque année plus importante non seulement de la part des particuliers mais également des entreprises.

Or, d’après certains tests effectués en laboratoire, on connaît déjà la capacité maximale de données transmissibles par câble optique et celle-ci pourrait être atteinte d’ici 6 à 8 ans à grande échelle.

 

  • La solution ? Adaptés les matériaux à la demande, c’est à dire poser toujours plus de câbles, faire des travaux et donc possiblement augmenter fortement le coût des abonnements actuels de nos FAI. Pour autant, la qualité du réseau pourrait tout de même baisser et même connaître des coupures régulières.

 

À côté de cela, un autre problème, peut-être encore plus important se profile à l’horizon. Celui des besoins énergétiques des pays grands consommateurs d’internet. Pour ce qui est du Royaume Uni, on quantifie d’ores et déjà la part de consommation électrique du pays dédiée à internet à 16%, et celle-ci ne fait qu’augmenter, elle double même tous les 4 ans. Lorsque l’on sait à quel point les économies sont de mise dans ce domaine, ce problème est en réalité déjà d’actualité.

À noter également que ces 10 dernières années, la vitesse d’échange du réseau internet a été multipliée par 50, il existe donc tout de même des bonnes nouvelles à prendre en compte dans les prévisions de développement de cet outil devenu indispensable qu’est devenue la toile.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !