L’élection présidentielle 2017 coûtera 2.85€ par électeur

Alors qu’il ne reste plus que quelques mois avant la prochaine élection présidentielle qui se tiendra en Mai 2017, l’heure est déjà aux comptes de campagne. Dans un document publié par le ministère de l’Intérieur on apprend d’ailleurs que le coût de ce prochain scrutin est évalué à un peu moins de 3€ par électeur. Pour arriver à ce résultat, quelques hypothèses ont du être émises.

cout presidentielle par electeur

2.85€ par électeur pour la prochaine élection présidentielle

Pour en arriver à cette somme assez précise, le ministère de l’Intérieur a choisi de se baser sur l’hypothèse selon laquelle 12 candidats se présenteront en 2017 contre 10 seulement en 2012 et 16 tout de même en 2007, mais pas uniquement. Le budget 2017 qui devrait être voté prochainement prévoit en effet que les documents électoraux de même que les bulletins de vote que les électeurs reçoivent traditionnellement chez eux ne leur seront plus envoyés par La Poste.

Avec pas moins de 44,6 millions de personnes en age de voter en France, on imagine aisément les économies réalisées qu’il s’agisse d’utiliser moins de papier ou de résorber le budget de la mise sous pli. Pour comparaison, le coût de l’élection en 2012 se montait à 4.32€ par électeur. La différence devrait donc représenter un gain d’environ 150 millions d’euros essentiellement réalisé sur les frais de personnels assez nombreux lorsqu’il s’agissait de constituer les enveloppes de chaque candidat.

En effet dès 2017 il sera nécessaire de disposer d’une connexion internet pour consulter les programmes des personnalités engagées dans la course à la présidence ou de se rendre en Mairie et en sous-préfecture afin de les consulter. Alors que la plupart des pays d’Europe ont déjà adoptés ce système, seule la France et le Royaume-Uni utilisent encore le papier.

Toutefois l’envoi des enveloppes électorales ne constitue pas le seul poste de dépense lié à l’organisation des élections en France. Le second reste le remboursement des frais de campagne aux candidats qui devrait atteindre l’année prochaine environ 60 millions d’euros.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !