Déménagement : Les aides d’Action Logement destinées aux salariés

Vous faites partie d’une entreprise d’au moins 10 salariés et vous projetez de déménager prochainement ou vous peinez à trouver un logement qui corresponde à votre budget ? Découvrez les différentes aides et les services mis en place par Action Logement afin de vous faciliter la vie. Aide à la location, prêt ou financement de travaux, l’un de ces dispositifs correspond peut-être à votre situation.

aides action logement

Action Logement un coup de pouce parfois méconnu des salariés

Pour vous permettre de trouver plus facilement un logement ou de financer tout ou partie de votre déménagement, les aides d’Action Logement existent. Elles s’adressent en priorité aux salariés des entreprises de plus de 10 personnes et sont conditionnées à différents plafonds de revenus.

1. Déposer une demande de logement social ou intermédiaire

Par le biais de votre employeur lequel devra valider un dossier que vous remettrez à Action Logement, vous pouvez déposer une demande de logement social ou intermédiaire. Il s’agit selon le montant de vos ressources annuelles de pouvoir prétendre aux logements du prêt locatif aidé d’intégration (PLA-I), aux logements du prêt locatif à usage social (PLUS) ou aux logements du prêt locatif social (PLS).

Les critères pourront aussi évoluer selon votre position géographique toutefois, pour une personne seule à Paris et en fonction de sa déclaration de revenus N-2, les plafonds sont de 12 733€ au titre du revenu fiscal de référence pour un prêt locatif aidé d’intégration destiné aux ménages les moins aisés, et de 30 090€ pour un prêt locatif social.

En province et pour un foyer composé de quatre personnes ou d’une personne seule avec deux enfants à charge, ces mêmes plafonds annuels sont de 21 575€ pour un PLA-I, et de 50 717€ pour un PLS.

2. Les aides Loca-Pass

Lorsque vous déménagez, vous avez jusqu’à deux mois après votre installation pour solliciter les aides du Loca-Pass au titre du dépôt de garantie et du paiement des loyers. Ce service peut vous octroyer jusqu’à 500€ à rembourser sous 25 mois maximum dans le premier cas, et assurer jusqu’à neuf mois de loyer en cas de difficultés financières pour un total de 2 000 maximum à rembourser sous trois ans dans le second cas.

3. Un prêt pour les propriétaires

Vous souhaitez obtenir de l’aide pour acquérir votre résidence principale ? Toujours sous conditions de ressources et sous réserve d’avoir obtenu l’accord de votre employeur, vous pouvez prétendre à un prêt à 1% remboursable sous 20 ans maximum d’autant plus intéressant que le dispositif des APL accession est sur le point d’être supprimé.

Cependant comme le Prêt à Taux Zéro, le prêt à 1% ne peut constituer la totalité de votre emprunt. Son montant est compris entre 10 000 et à 25 000€ dans les zones géographiques tendues et ne peut excéder 30% du montant total du bien. Dans certains cas à détailler sur le site actionlogement.fr, un supplément de 5 000 à 10 000€ pourra être octroyé.

Enfin qu’il s’agisse d’un logement neuf ou d’un bâtiment en construction le prêt s’il est accordé, sera versé trois mois après l’entrée dans les lieux ou la fin des travaux. Dans l’ancien les délais sont les mêmes, mais les logements doivent avoir obtenu un diagnostic de performance énergétique de catégorie A à D.

Dans tous les cas le prêt à 1% est cumulable avec le prêt travaux également proposé par Action Logement.

4. Un prêt travaux pour l’amélioration du logement

Toujours sous conditions de revenus et sous réserve d’acceptation par votre employeur, un prêt travaux à 1% et d’un montant maximum de 10 000€ peut être attribué par Action Logement sur présentation des factures dans un délai de trois mois à la suite du chantier. Ici le remboursement devra se faire sous 10 ans.

Toutes sortes de travaux sont éligibles, de l’installation d’équipements liés à la performance énergétique à la décoration, en passant par l’agrandissement du logement.

5. CIL-Pass Mobilité

Action logement propose enfin le CIL-Pass Mobilité aux salariés en mutation qu’elle ait été imposée ou souhaitée. Ce service qui peut être pris en charge jusqu’à 2 200€, offre une aide à la recherche de location et à l’installation dans le logement.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !