Budget de la Sécurité Sociale 2018 : À quoi s’attendre pour les familles ?

En 2018 le budget de la Sécurité Sociale influera plus que jamais sur le montant des prestations familiales qui vous sont versées par la Caf. Globalement les décisions du gouvernement vont dans le sens d’une diminution des prestations d’accueil du jeune enfant incluses dans la Paje et d’une hausse des aides allouées aux parents isolés. Mais qu’en est-il exactement de votre situation ?

budget securite sociale famille

Prime à la naissance, allocation de soutien familial ou complément du mode de garde, laquelle vous concerne ?

Les familles avec des jeunes enfants ou qui attendent un enfant ont tout intérêt à garder un œil sur l’évolution des différents montants des prestations qui pourront leur être accordées par la Caf. 2018 verra en effet plusieurs modifications lesquelles pourront faire évoluer leur budget de plusieurs dizaines voir centaines d’euros sur l’année.

1. Un bébé à venir dans les prochains mois

Les familles qui accueilleront un nouvel enfant à compter de 2018 verront les prestations de la Paje (Prestations d’accueil du jeune enfant) alignées sur celles comprises dans le complément familial. Ainsi :

  • Le plafond de ressources pour bénéficier de la Paje sera abaissé à 34 604€ pour un couple avec 2 revenus ou un parent isolé, et 26 184€ pour un couple avec un seul revenu à chaque fois pour un enfant. Selon l’Union nationale des associations familiales (Unaf), 10% des familles actuellement potentielles bénéficiaires seront exclues de ce dispositif qui s’adresse aux foyers avec au moins un enfant de moins de 3 ans à charge.
  • 11 € de plus seront versés en moyenne aux familles bénéficiaires de la prime de naissance ou de la prime d’adoption. L’une et l’autre sont actuellement de 923,09€ et de 1846,15€ et n’ont plus été revalorisées depuis 2013.

2. Pour les familles monoparentales

La plus importante annonce du gouvernement concerne le montant du plafond du complément de libre choix du mode de garde (CMG). Celui-ci sera majoré pour les familles monoparentales en charge d’un enfant de moins de 6 ans de 30% ce qui pourra représenter jusqu’à 250€ par mois.

  • Selon l’Unaf, le gain moyen au titre du CMG devrait cependant être de 40€ mensuels pour environ 78 000 familles monoparentales en France. Toutefois le gouvernement donne l’exemple d’une femme élevant seule son enfant de deux ans avec 1 500€ de revenus chaque mois, et qui verra son allocation augmenter de 138€ en passant de 463 à 601€.
  • L’allocation de soutien familial va quant à elle augmenter de 6€ par mois au 1er avril 2018 pour les familles monoparentales qui ne perçoivent pas de pension alimentaire ou une allocataire inférieure à 104,10€.

3. Vous avez au moins trois enfants

Le complément familial majoré va augmenter de 16,80€ par mois pour les familles les plus modestes avec trois enfants aux ages compris entre 3 et 21 ans. La version majorée concernée par la revalorisation, concerne par exemple les familles avec trois enfants et deux revenus inférieurs à 23 067€ annuels.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !