Changements 1er juillet 2015 : Caf, Chômage et Sécurité Routière

Comme chaque année, le 1er juillet est synonyme de quelques changements et 2015 ne déroge pas à la règle puisque des modifications réglementaires s’appliqueront dans des domaines tels que la santé, le travail, la sécurité routière ou encore la famille.

Au 1er juillet 2015, les oreillettes au volant seront interdites

Famille, santé et travail, certaines règles vont changer

 

Tous les ans, le 1er juillet est l’occasion de voir entrer en vigueur de nombreux nouveaux textes validés quelques mois plus tôt. Cette année, de nombreuses règles vont changer. En voici une liste non exhaustive mais les principales évolutions à connaître en font partie :

  • La réforme de l’Aide à la Complémentaire Santé : les Français concernés par l’ACS devront désormais choisir un contrat-type leur permettant de profiter d’un panier de soins.
  • Le début de la généralisation du tiers payant : si le tiers payant sera systématique seulement à compter de 2017, les bénéficiaires de l’ACS en profiteront dès ce 1er juillet.
  • Un changement de seuil pour l’exposition à l’amiante : pour les travailleurs exposés à l’amiante sur les chantiers, la valeur d’exposition professionnelle passe de 100 fibres par litre à 10 fibres par litre.
  • Une baisse du prix du gaz : 0,3 % pour les personnes qui utilisent le gaz pour se chauffer et de 1 % pour celles qui l’utilisent pour la cuisine et l’eau chaude.

 

La sécurité routière n’est pas en reste

 

Si vous êtes un usager de la route, occasionnel ou régulier, le 1er juillet 2015 va également voir plusieurs réformes relatives à la sécurité routière être mises en place. En voici les principales :

  • Le changement de taux d’alcoolémie réglementaire pour les détenteurs d’un permis probatoire : il évolue et passe de 0,5g/l de sang à 0,2g/l de sang. Les jeunes conducteurs n’ont plus intérêt à boire la moindre goutte d’alcool avant de prendre le volant.
  • L’interdiction des oreillettes et kit mains libres en voiture ou en deux-roues : tout contrevenant à cette règle sera passible d’une amende de 135€ assortie d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.
  • La mise en place de tronçons routiers limités à 80km/h : parce que la vitesse est responsable de nombreux morts sur la route, le gouvernement veut tester la réduction de vitesse (90 à 80 km/h) sur des tronçons de route où les accidents se sont multipliés.
  • Changer d’auto école sans frais : Quelle qu’en soit la raison, les candidats au permis de conduire souhaitant changer d’auto-école en cours de route, pourront le faire sans payer des frais supplémentaires.
Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !