Les paiements par carte bancaire chez les commerçants pourraient bientôt coûter moins cher ?

Vous n’êtes peut-être pas sans savoir qu’à chaque fois que vous effectuez un paiement par carte bancaire une partie de la somme va aux opérateurs réseaux comme Visa et Mastercard et que celle-ci est est assumée par le commerçant qui généralement la répercute sur les prix client.

Toutefois, de nouvelles règles viennent d’entrer en vigueur qui devraient permettre de faire baisser le coût de ce que l’on nomme les commissions d’interchange et donc, de façon mécanique, la facture pour le consommateur.

paiement carte moins cher

Relancer la concurrence Visa – Mastercard

Désormais et depuis hier les commerçants, et les consommateurs qui disposent d’une carte bleue co-badgée, ont la possibilité de choisir entre les différents opérateurs de transactions bancaires Visa et Mastercard avant d’effectuer leurs paiements.

Si le principe reste assez flou pour les néophytes, offrir le choix de payer les commissions interbancaires à l’un ou à l’autre devrait créer une concurrence et logiquement faire baisser les prix de ces dernières.

En pratique, chaque client dont la carte comporte les deux logos et qui effectuera un achat en utilisant sa carte bancaire, pourra opter, au moment de valider, pour l’opérateur qui lui proposera le meilleur tarif. De la même façon le commerçant pourra installer une information destinée à ses clients et mentionnant la marque la plus rentable. Les boutiques en ligne proposeront ces informations directement sur leurs pages.

D’autre part, de nouveaux règlements sont venus plafonner les frais de transaction et les rendre plus transparents aux yeux des consommateurs.

Des modernisations à prévoir

Toutefois, afin que ce choix puisse se faire simplement, les terminaux dans lesquels nous insérons nos cartes vont devoir évoluer et doter leurs écrans d’une nouvelle option, ce qui suppose une mise à jour et peut-être un coût matériel.

Selon Jonathan Hill, commissaire pour la stabilité financière, les services financiers et l’union des marchés de capitaux : « Ces règles permettent d’éliminer presque totalement la surfacturation lors des paiements par carte des consommateurs. Ce règlement apportera donc des avantages directs aux consommateurs européens. »

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !