En voiture, quel PV pour un passager sans ceinture de sécurité ?

En ce qui concerne le conducteur d’une voiture c’est très simple. Si vous êtes pris en flagrant délit de conduite sans ceinture de sécurité il vous en coûtera 135€ d’amende et trois points en moins sur votre permis. Mais connaissez-vous les risques à transporter des passagers sans que ces derniers soient correctement attachés ?

ceinture securite

Amende et retrait de points, pour qui en cas d’oublie de ceinture ?

Vous n’êtes sans doute pas sans le savoir, en voiture le port de la ceinture est obligatoire depuis 1967.

On ne rappellera jamais assez à quel point ce dispositif peut permettre de sauver des vies en évitant notamment aux occupant d’un véhicule accidenté de se faire éjecter, mais aussi en maintenant le corps en place à l’occasion d’impacts plus légers.

Cela dit, il est parfois difficile d’obliger tous les occupants d’une voiture à porter leur ceinture même en mettant en avant l’argument de la sécurité routière.

Mais alors en cas de contrôle de police qui risque la verbalisation ? Le conducteur ou ses passagers ?

3 points et 135€ d’amende pour le conducteur

Pour celui qui tient le volant, aucune dérogation possible. Que son véhicule soit en mouvement ou à l’arrêt, il est dans l’obligation d’afficher une ceinture de sécurité bouclée, embouteillage ou manœuvre sur un parking compris, faute de quoi il ou elle encoure 135€ d’amende forfaitaire et 3 points en moins sur son permis.

135€ de verbalisation pour les passagers majeurs

Si des voyageurs récalcitrants refusent de porter leur ceinture, le conducteur ne peut être tenu responsable de leur choix tant que ceux-ci sont majeurs. Dans ce cas, chacun des passagers pourra repartir avec une amende, là encore forfaitaire, de 135€ mais sans aucun retrait de point.

Enfants non attachés, 135€ de contravention pour le conducteur

Au contraire, s’il s’agit d’enfants non correctement attachés soit par leur ceinture de sécurité, soit par un siège-auto ou un rehausseur adapté à leur age, c’est cette fois le conducteur de la voiture qui écope de l’amende toujours d’un montant de 135€. En effet, même si le parent passager autorise l’enfant à se détacher, c’est l’automobiliste au volant qui se verra verbalisé.

Dans le taxi

La plupart des parents qui utilisent les taxis accompagné de leur enfant le savent, le siège-auto n’y est pas obligatoire. En effet, une dérogation autorise ces véhicules de services à transporter des enfants en bas age sans dispositif particulier soit assis à côté de leurs parents ou installés dans les bras en fonction de l’age.

Bien que logique, on peut toutefois se demander si cette autorisation exceptionnelle est bien raisonnable en matière de sécurité routière.

Cependant, saviez-vous qu’il était possible sous certaines conditions de payer son amende moins cher ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !