Bloctel.gouv.fr : Attention aux usurpations payantes

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que le gouvernement a lancé le 1er Juin dernier, un service nommé Bloctel destiné à mettre fin au démarchage téléphonique abusif. Le site internet propose un service gratuit à l’aide d’un formulaire d’inscription.

Mais comme tout va très vite sur internet, des contrefaçons existent déjà à la manière de Bloctel.me qui fait par contre, payer ses services.

bloctelme

De faux services aux tarifs exorbitants

Parce que le démarchage téléphonique est souvent un problème récurrent et passablement énervant, il peut arriver que certains internautes cherchent à s’inscrire au plus vite sur le site anti-démarchage mis au point par les services du gouvernement, Bloctel.gouv.fr.

Oui mais voilà, sans y prêter attention, ils pourraient se retrouver sur une copie du site officiel, celle-là pas du tout gratuite.

C’est par exemple le cas du site Bloctel.me qui facture la même « prestation » que Bloctel.gouv.fr un euro les deux premiers jours d’essai puis soixante-neuf euros ; une somme tout à fait hors de propos pour un service au départ complètement gratuit.

Les services de la répression des fraudes et l’association 60 millions de consommateurs avaient toutefois signalés l’infraction rapidement.

Impossible pourtant de dire que le « faux site » était mensonger puisque l’on pouvait trouver sur sa page d’accueil non seulement la mention du prix facturé , mais également celle d’un « site privé distinct du site officiel », certes écrites en tous petits caractères mais bien présentes.

Et c’est bien là que réside tout le danger de ce type d’usurpation, vous croyez avoir affaire site internet officiel car elles y sont parfaitement semblables, mais quelques indices, bien que difficilement repérables, prouvent que non.

Si aujourd’hui le site Bloctel.me semble avoir été neutralisé, les internautes ne sont pas à l’abris d’une nouvelle copie dans les semaines ou les mois à venir de ce site ou d’un autre service officiel de l’état ou des préfectures et mairies.

La meilleure façon de s’en prémunir reste de prêter la plus grande attention à l’adresse, aussi appelée URL, que vous visitez, elle doit être officielle, et ici s’intituler Bloctel.gouv.fr uniquement.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !