Australie : une pluie d’araignées s’abat sur Goulburn

La région de l’Outback, dans le Sud de l’Australie, a vu se dérouler ces dernières heures un phénomène des plus insolites. En effet, une pluie d’araignées s’est abattue sur le visage de Goulburn recouvrant le paysage de toiles sur des centaines de mètres.

Des millions d’araignées ont atterri sur Goulburn

Australie : Des milliers d’araignées venues du ciel !

Il y a quelques heures seulement, les habitants de Goulburn, une petite municipalité de l’Outback située à environ 200 kilomètres de Sydney ont pu assister à un spectacle inédit mais qui en a effrayé quelques-uns.

En effet, au cours de la dernière semaine, ce sont des millions d’araignées qui sont tombées du ciel à la grande surprise des locaux, peu habitués à observer un phénomène d’une telle ampleur. Il faut dire qu’en peu de temps, le sol a totalement été recouvert par les toiles tissées par les araignées.

Pourtant, cette pluie d’araignées n’est pas nouvelle et aussi insolite qu’elle puisse paraître, elle est très facile à expliquer pour les scientifiques. Baptisé « phénomène des cheveux d’ange », cette pluie intervient lorsque les petites araignées de l’Outback désirent migrer. Pour ce faire, elles grimpent vers le sommet des arbres puis jettent un fil de soie afin de voyager via les couloirs de vent.

A partir de cette technique, elles peuvent parfois parcourir des milliers de kilomètres sans risquer pour leur rythme cardiaque puisque leur toile fait office de parapente propulsé dans l’air par l’énergie du vent.

Si l’ampleur du phénomène observé à Goulburn laisse penser que de nombreuses araignées se sont envolées au même moment du même endroit – les scientifiques imaginant là la fuite d’un espace naturel où elles se sentaient en danger – tout semble également indiquer la présence d’une dépression sur Goulburn expliquant que tous les bébés araignées aient atterri là en quelques heures d’intervalle.

En tout cas, ce phénomène des cheveux d’ange a permis de montrer qu’un paysage pouvait changer radicalement en quelques heures et ce sans l’intervention de l’homme.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !