Allocation rentrée, électricité, prime à la conversion : ce qui change au 1er août 2019

Comme chaque 1er du mois, il faut s’attendre à quelques changements qui impacteront directement le budget des Français, et ceci même si nous sommes en plein cœur de l’été. En effet, au 1er août 2019, plusieurs dispositions majeures vont avoir des conséquences sur les projets des consommateurs. Nous faisons le point sur les principales modifications, pour que vous sachiez à quoi vous attendre d’ici une poignée de jours seulement !

Les changements au 1er août 2019

Changer de voiture va coûter plus cher au 1er août 2019

La prime à la conversion, beaucoup moins intéressante

C’est le changement qui fait le plus parler de lui au 1er août 2019 : jusqu’ici, les familles modestes qui changeaient de voiture pour acquérir un véhicule moins polluant bénéficiaient d’une aide attrayante, qui encourageait naturellement à l’achat.

Seulement, l’État a enregistré pas moins de 220 000 demandes fin juin, soit un coût potentiel de 900 millions d’euros… Alors qu’il avait tablé sur un budget inférieur à 600 millions d’euros pour ce coup de pouce.

Afin de revenir à l’équilibre, le gouvernement décide donc de resserrer les conditions d’attribution, mais aussi de diminuer le montant des primes. En revanche, le dispositif devient éligible aux véhicules « flex-fuel », qui roulent avec du superéthanol E85.

Augmentation des tarifs de l’électricité

Pour ne pas changer, la Commission de Régulation de l’Électricité (CRE) continue d’exiger des hausses du tarif de l’énergie, à cause des coûts de distribution qui augmentent et des frais pour entretenir les infrastructures, difficiles à supporter. Ce mois-ci, la hausse est de 1,23 % – elle doit être validée par le gouvernement pour devenir « officielle » et, le cas échéant, elle concernera tous les abonnés au Tarif Bleu d’EDF. Pour rappel, les prix avaient déjà connu une inflation de 5,9 % en juin.

Allocation Rentrée Scolaire : les dates et montants connus

Nous connaissons désormais la date de versement ainsi que les montants de l’Allocation de Rentrée Scolaire, attendue par quelque 3 millions de familles françaises. Distribuée le 20 août prochain, elle verra son montant évoluer en fonction de l’âge de l’enfant :

  • 368,84 € pour un enfant de 6 à 10 ans
  • 389,19 € pour un enfant de 11 à 14 ans
  • 402,67 € pour un enfant de 15 à 18 ans

Il est important de noter que les plafonds de ressources ont été revus à la hausse pour aider davantage de familles. Ils sont établis à 24 697 € pour un enfant à charge, 30 396 € pour deux enfants à charge, 36 095 € pour 3 enfants à charge et 5 699 € par enfant supplémentaire scolarisé dans le foyer.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !