Nouveau radar automatique qui mesure les sons : bientôt des amendes pour les motards trop bruyants ?

À Saint-Forget, en région parisienne, un radar automatique d’une nouvelle sorte vient d’apparaître. Aujourd’hui encore, il est en phase de test : vous n’avez rien à craindre de lui, il n’émettra aucune amende. Cependant, le but, à terme, reste de pénaliser les scooters et motos qui font trop de bruit dans la ville. Pourquoi ce genre d’installation voit le jour ? Que doivent craindre les utilisateurs de deux-roues en agglomération ? Nous faisons le point sur les informations essentielles à retenir.

Bientôt des amendes contre les motards trop bruyants

Un vaste projet de lutte contre les rodéos urbains et la pollution sonore

S’il n’existe aujourd’hui qu’un radar mesurant le bruit des deux-roues en région parisienne, deux autres devraient suivre très vite et être installés sur les villes de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) et à Paris même.

Ce projet provient directement de l’association Bruitparif, qui a réussi à obtenir le soutien des élus locaux dans ses initiatives. Appelé « Méduse », ce radar prend la forme d’une araignée en haut d’un mât. Il cumule pas moins de 4 micros, et peut analyser le bruit jusqu’à 10 fois en une seule seconde de temps.

Capable de reconnaître les véhicules les plus bruyants, Méduse ne peut pour le moment pas détecter les plaques minéralogiques. Il est en phase de test pour 30 jours, et la mise en place d’un panneau pédagogique très prochainement est prévue pour commencer à sensibiliser les usagers.

Concrètement, les nuisances sonores ne sont pas seulement gênantes : beaucoup les considèrent comme une question de santé publique, car elles peuvent aggraver certaines pathologies de façon significative. Les motards eux-mêmes, pour certains, font partie de ce projet pour valoriser le fait de rouler tout en réduisant autant que possible l’impact sonore de son véhicule.

Un fabricant de radars a déjà été contacté pour créer de nouvelles unités capables de contrôler automatiquement et de verbaliser. Pour rappel, une moto ne doit pas dépasser 80 dB. Seules certaines Harley-Davidson peuvent aller jusqu’à 97 dB, avec une dérogation. Pour savoir si vous respectez la règle, n’hésitez pas à demander conseil en garage !

La fédération des motards en colère reconnaît que certains comportements irrespectueux nuisent à l’image générale des motards, alors même que beaucoup font attention à cette problématique du bruit. Ils émettent malgré tout une inquiétude, se demandant si le radar sera capable d’identifier la moto en infraction face à un groupe qui dépasse le seuil autorisé.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !