Vélo électrique : Comment bénéficier de l’aide de 200€ pour son achat ?

Depuis hier et jusqu’au 31 Janvier 2018, il est possible d’obtenir de l’état une prime à l’achat ou la location d’un vélo à assistance électrique d’un montant de 200€ valable une fois. Si ce décret vient tout juste d’être publié au Journal officiel, un certain nombre de municipalités avaient déjà fait le choix d’aider financièrement leurs citoyens à se déplacer de façon plus écologique, avec des contributions parfois même plus importantes.

prime de 200 euros achat velo electrique

Bénéficiez de 200€ pour acheter un vélo électrique

Vous avez dans l’idée de vous acheter ou de louer un vélo électrique pour vous déplacer et ainsi pouvoir enfin laisser votre voiture au garage ? Si vous ne vous êtes pas encore lancé dans son acquisition, découvrez cette nouvelle aide de l’état qui va vous permettre de faire quelques économies non négligeables sur votre dépense.

Le décret n° 2017-196 publié le 18 Février stipule que l’aide est attribuée pour « l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électriques d’une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW et n’utilisant pas de batterie au plomb ».

La subvention d’un montant de 200€ pourra vous être attribuée une seule fois et uniquement après achat, sur présentation de la facture à l’Agence de Services et de Paiement (établissement public interministériel pour la mise en œuvre de politiques publiques).

Jusqu’à 400€ pour certaines municipalités

Avec un coût moyen estimé à un peu plus de 1 000€, le vélo à assistance électrique reste une dépense importante pour laquelle les aides financières seront effectivement les bienvenues.

Toutefois, le dispositif gouvernemental n’est pas vraiment novateur puisque plusieurs dizaines d’agglomérations en France proposent déjà de subventionner ce type d’achat depuis parfois plusieurs années, à l’image de Colmar, Blois, Rouen, Paris ou Arcachon avec des montants qui varient de 150€ à 400€ maximum.

Pour en savoir plus concernant votre ville n’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de votre Mairie.

Cependant, l’aide temporaire proposée par le gouvernement et la subvention éventuelle offerte par votre municipalité ne sont pas cumulable entre elles. Et pour ceux qui voudraient ou qui se rendent déjà au travail en vélo qu’il soit électrique ou pas, pensez à l’indemnité kilométrique finalement fixée à 0.25€ et prise en charge par l’employeur.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !