Transports en commun : Le bus gratuit connait un grand succès

Testé parfois depuis plusieurs années déjà, la plupart du temps avec succès au travers de 29 territoires français différents, le bus gratuit s’apprête à séduire de nouveaux riverains. Dès le mois de septembre 2018, la ville de Dunkerque dans le Nord et ses près de 200 000 habitants qui profitent déjà d’un réseau de bus gratuit gratuit le week-end, verront le dispositif étendu à l’ensemble de la semaine.

bus gratuit

Un réseau de bus gratuits toute l’année

L’idée a fait son chemin depuis que Patrice Vergriete le maire divers-gauche de Dunkerque dans le Nord s’en est emparé. Depuis septembre 2015 les habitants de la ville profitent déjà de la gratuité des bus chaque week-end, une mesure appelée à être renforcée à compter de septembre 2018. En effet, c’est à cette date que se mettra en place la totale gratuité du réseau de bus de la ville.

Selon une étude récente les résultats seraient concluants. En plus de permettre aux administrés de faire des économies, la gratuité a fait grimper le niveau de fréquentation de 78% les dimanches et jours fériés et de 29% le samedi. Dans le même temps, 72% des personnes interrogées considèrent le principe comme un progrès, ainsi les incivilités ont diminué de 59%.

Côté financement, le maire assure que la gratuité totale, qui devrait coûter 4,5 millions d’euros soit environ 10% du budget bus de la ville, permettra par l’augmentation des voyageurs d’obtenir un réseau plus performant.

Toutefois, il n’est pas certain que le système soit applicable à de plus importantes agglomérations. Dans la ville voisine qu’est Lille, les tickets de transport représentent 30% des revenus du secteur soit quelques 90 millions d’euros.

Il est vrai que jusqu’à aujourd’hui Dunkerque est la zone d’habitation la plus dense à s’essayer à un tel dispositif de gratuité après des municipalités comme Compiègne dès 1975, Chantilly en 1992, Senlis en 2000, Gap et Arcachon en 2005, Castres en 2008 ou encore Niort cette année.

Il n’en reste pas moins que la ville ambitionne non seulement un réseau de bus gratuit, mais également des trajets plus fréquents et un plus grand nombre de bus. Une initiative qui ne doit pas manquer de faciliter la vie des usagers et qu’on aimerait voir se généraliser à tout le territoire.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !