Les supermarchés autorisés à faire don de leurs invendus

Ce n’est pas la première fois que ce type de mesure est réclamée, que des propositions de lois sont faites en ce sens, mais jusqu’ici aucune n’avait abouti. C’est chose faite, depuis vendredi 10 Avril et à l’unanimité, le Sénat a validé un texte relatif au projet de loi Macron et autorisant officiellement les supermarchés à faire don de leurs invendus aux associations d’aide alimentaire de leur choix.

dons des invendus autorisés pour les supermarches

Une loi sociale et contre le gaspillage

 

Les grands magasins dans lesquels nous faisons presque tous nos courses, ne seront donc plus dans l’illégalité s’ils souhaitent, au lieu de les détruire, offrir leurs denrées périssables non vendues à une ou plusieurs associations d’aide alimentaire.

Toutefois si la nouvelle est bonne, il existe quelques restrictions à apporter à cet amendement de la députée centriste Nathalie Goulet.

En effet, seuls les supermarchés et commerces de détails dont la surface est égale ou supérieure à 1000 m² pourront mettre en place ce type de récupération et au profit d’associations d’aide alimentaire uniquement. Les textes définissent ainsi cet amendement qui donne la possibilité de « mettre en place une convention d’organisation de la collecte sécurisée des denrées alimentaires invendues encore consommables au profit d’une ou plusieurs associations d’aide alimentaire ».

Quand on sait qu’au moins 20 à 40 kg de nourriture sont jetés par jour et par supermarchés en France, il est difficile de s’imaginer que tous ces produits étaient jusque là détruits alors qu’une partie des français peine à se nourrir correctement chaque jour.

Cet amendement devrait également agir pour responsabiliser les enseignes en les mettant face au gâchis jusqu’ici généré et à leur capacités à faire de ces invendus des dons utiles pour une partie défavorisée de la population en France.

Emmanuel Macron a, quant à lui, commandé un rapport sur ce gaspillage qui devrait lui être rendu dans les prochains jours. Cet amendement fait partie des quelques 1700 votés dans le cadre du projet de loi qui porte son nom.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !